Biologie des insectes ravageurs des grains entreposés

Chez les coléoptères et les lépidoptères, les plus communs des insectes associés aux denrées entreposées, le cycle vital comporte quatre stades:

  1. Oeuf
  2. Larve
  3. Nymphe
  4. Adulte

Oeuf

La ponte s'effectue soit dans les crevasses du tégument des grains ou dans la poussière et les débris des cellules d'entreposage. Chez certaines espèces, telles que la calandre des grains, elle s'effectue à l'intérieur du grain.

Larve

C'est le seul stade de croissance. La larve consomme plusieurs fois son propre poids de nourriture et, comme son tégument est rigide, elle mue périodiquement, ce qui lui permet de grossir. Les exuvies que l'on trouve dans les grains et les graines oléagineuses ainsi que leurs produits sont un signe qu'il y a ou qu'il y avait des insectes.

Nymphe

Formée après la dernière mue larvaire, elle ne se nourrit pas. Chez certaines espèces, elle est renfermée dans un cocon tissé par la larve. Durant la pupaison, l'insecte subit une métamorphose interne et externe qui mène au stade adulte.

Adult

Chez les insectes des grains entreposés, l'adulte mesure entre 0,l et 1,2 cm de longueur. Mû par trois paires de pattes, le corps se divise en trois parties :

  • la tête porte les pièces buccales et les organes des sens;
  • au thorax s'articulent les pattes et les ailes;
  • l'abdomen renferme les organes reproducteurs.

Les adultes se déplacent dans les interstices entre les grains et peuvent pénétrer profondément dans la masse, à l'exception des lépidoptères et des ptinidés. Certains de ces insectes peuvent voler et possèdent une large aire de répartition. Les coléoptères possèdent des ailes peu développées, et certaines espèces sont incapables de voler, même si le cucujide roux et le tribolium rouge de la farine peuvent très bien voler.

Description des ordres d'insectes

Coléoptères

Parmi les insectes, c'est l'ordre des Coléoptères qui contient le plus grand nombre d'espèces. Environ 30 000 espèces vivent en Amérique du Nord, et près de 7 000 au Canada. Les coléoptères mesurent moins de 1 mm à 75 mm de longueur. Les espèces associées aux denrées entreposées mesurent habituellement moins de 1 cm de longueur. Les coléoptères possèdent deux paires d'ailes. Les ailes antérieures, appelés élytres, recouvrent l'abdomen et sont durcies et cornées ou épaissies et cassantes et juxtaposées en ligne droite au milieu du dos. Les ailes postérieures, sous les élytres, sont membraneuses et utilisées pour le vol. Lorsque l'insecte ne vole pas, elles sont repliées sous les élytres. Les pièces buccales sont de type broyeur, et les mandibules sont bien développées. Chez les charançons, les pièces buccales sont allongées et modifiées en un long rostre. La métamorphose est complète. Le cycle vital des coléoptères comporte donc quatre étapes : l'œuf, la larve, la nymphe et l'adulte.

Les larves des coléoptères sont très différentes des adultes. Les larves de la plupart des espèces qui infestent les denrées entreposées sont allongées et blanches ou jaune pâle. Leur corps est divisée en trois parties : la tête, le thorax et l'abdomen. La capsule céphalique, les antennes, les yeux et les antennes sont bien visibles. Chez la plupart des espèces, le thorax porte trois paires de pattes articulées (les larves de charançons sont pratiquement apodes). Contrairement aux chenilles (ou larves des lépidoptères), les larves de coléoptères n'ont pas de fausses-pattes sur les segments abdominaux. Chez les larves de nombreuses espèces nuisibles associées aux denrées entreposées, le dernier segment abdominal est pourvu d'appendices allongés ou fourchus appelés urogomphes.

En plus des dommages directs qu'ils peuvent causer, les coléoptères qui infestent le grain entreposé peuvent provoquer, par leur respiration et leur alimentation, l'échauffement du grain (formation de points chauds) et l'accumulation d'humidité dans le grain entreposé en vrac. Ces points chauds peuvent entraîner une détérioration de la qualité du grain en compromettant sa germination et/ou en favorisant la prolifération de champignons et de bactéries. En général, les larves causent plus de dommages que les adultes en s'alimentant.

cycle biologique du coléoptère ou charançon: oeuf, larvae, pupe et adulte.

Lépidoptères (papillons)

L'ordre des Lépidoptères (papillons) renferme un grand nombre d'espèces diurnes et nocturnes. Environ 11 000 espèces ont été répertoriées en Amérique du Nord, et 4 700 au Canada. Les espèces nuisibles qui infestent les denrées entreposées sont toutes nocturnes et mesurent moins de 3 cm de longueur et moins de 4 cm d'envergure. Au stade adulte, elles possèdent deux paires d'ailes recouvertes d'écailles et généralement de couleur terne, dans des tons de gris ou de brun. Les pièces buccales sont de type suceur. La métamorphose est complète, comme chez les coléoptères. Les chenilles (ou larves des lépidoptères) de la plupart des espèces qui infestent les denrées entreposées sont allongées et blanchâtres. Elles possèdent une capsule céphalique distincte, des mandibules bien développées, des yeux et des antennes. Le thorax porte trois paires de pattes à cinq articles, et les segments abdominaux portent habituellement une paire de fausses-pattes, pour un total de sept paires. Les chenilles utilisent leurs pattes thoraciques pour se déplacer, et leurs fausses-pattes, qui sont charnues et munies inférieurement de minuscules crochets, pour s'agripper et maintenir leur équilibre. Les chenilles de nombreuses espèces associées aux denrées entreposées produisent de la soie avec leurs pièces buccales et tissent un tapis de soie sur le grain entreposé. Les adultes n'endommagent pas le grain entreposé, mais ils recherchent ce type de denrée pour s'accoupler et y déposer leurs œufs.

Cycle biologique du lépidoptères: oeuf, larve, pupe, adulte.

Psocoptères (psoques)

L'ordre des Psocoptères est composé d'un nombre restreint d'espèces. Environ 340 espèces ont été répertoriées en Amérique du Nord, et 72 espèces au Canada. Les psoques sont de très petits insectes, et la majorité des espèces mesurent moins de 6 mm de longueur. Leur corps est mou, brun, gris, jaune ou blanchâtre. Les ailes, membraneuses et fonctionnelles uniquement à l'âge adulte, sont selon les espèces bien développées, courtes ou absentes. Les antennes sont longues. Les pièces buccales sont de type broyeur, et les mandibules sont bien développées. Les psoques sont omnivores et se nourrissent de moisissures, de poussières de grain et de fragments d'insectes morts. Leur métamorphose est incomplète. Le cycle vital des psocoptères comporte donc trois étapes : l'œuf, la larve et l'adulte. Les psoques causent la détérioration du grain entreposé en atteignant des densités extrêmement élevées (habituellement en l'absence de prédateurs et de parasitoïdes) et en souillant le grain de leurs déjections. Du fait de leur très petite taille, ils sont souvent confondus avec des acariens.

Cycle biologique du psocoptères: ouef, nymphe, adulte ailé, adulte à ailes courtes et adulte sans ailes.

Acariens

Les acariens appartiennent à la classe des Arachnides et à l'ordre des Acariens. Quelque 1 900 espèces se rencontrent au Canada. Les acariens sont des organismes minuscules, au point où les denrées fortement infestées ont l'air d'être couvertes de poussières. Le corps est ovale, et les deux grandes régions du corps sont peu différenciées. La métamorphose est incomplète. Les larves possèdent trois ou quatre paire de pattes, alors que les adultes en ont quatre. La plupart des espèces sont d'un blanc brillant.

Cycle biologique du acariens: ouef, nymphe et adulte.