La fusariose dans l'Ouest du Canada - Aperçu

Aperçu

Randy Clear et Susan Patrick, Mycologie, Laboratoire de recherches sur les grains, Commission canadienne des grains

Revisé le 25 janvier 2009 (historique)

La fusariose est une maladie fongique qui peut infecter un bon nombre de récoltes cultivées au Canada - blé, orge, avoine, seigle, maïs, graine à canaris et graminées fourragères. Cependant, les cultures les plus fréquemment atteintes sont le blé, l'orge et le maïs.

Cette maladie n'est pas apparue soudainement. On l'a identifiée il y a plus de 100 ans, en Angleterre, en 1884. On l'appelait d'abord brûlure de l'épi causée par le Fusarium (wheat scab en anglais) et ultérieurement, la maladie des grains momifiés à cause de l'apparence crayeuse et inanimée des grains infectés.

La fusariose se développe dans l'Est canadien et les États-Unis depuis plusieurs années. Les pertes subies dans l'Est canadien à cause de la fusariose remontent au moins au début des années 1940. On a d'abord détecté la fusariose au Manitoba en 1923, mais aucune épidémie grave n'a été enregistrée avant 1984. Depuis lors, les enquêtes menées dans l'Ouest canadien par le Laboratoire de recherches sur les grains ont révélé la présence du F. graminearum sur une superficie de plus en plus grande, ayant maintenant atteint le Nord de la Colombie-Britannique.

Le F. graminearum n'est qu'une des nombreuses espèces de Fusarium, mais cette espèce est considérée la plus importante au Canada à cause de ses répercussions sur le rendement et la qualité du grain, sa capacité de produire des toxines, et son abondance dans l'Est canadien et l'Est des Prairies.

Dans l'Est canadien, la fusariose semble s'être bien établie dans toutes les zones de culture des céréales. Dans l'Ouest canadien, le F. graminearum est plus fréquemment trouvé dans les zones de sol noir. C'est également dans cette zone des Prairies où il pleut le plus souvent. L'infection est reliée aux pluies observées durant le stade floraison. L'infection se répand par le vent, mais le pathogène se répand également par l'ensemencement d'une graine infectée.

La fonte des semis peut se produire si l'on sème des graines infectées

Graine de blé sur un papier-filtre, le fusarium rougeâtre croît sur la surface
Cette photo montre une graine de blé sur un papier-filtre, le fusarium rougeâtre croît sur la surface de la graine et décolore les racines et la pousse.

La fusariose provoque la production de graines visiblement endommagées, connus comme grains fusariés, ainsi que de graines infectées qui ne révèlent pas des symptômes visibles d'infection. Ces graines non symptomatiques sont normalement bien plus nombreuses que les grains fusariés. L'ensemencement des graines infectées peut occasionner le développement d'une deuxième maladie, la fonte des semis.

Apparence des grains fusariés

Grains de blé atteints par la fusariose
Les grains fusariés ont aussi été appelés grains momifiés. Cette expression décrit l'apparence des grains de blé atteints par la fusariose, qui sont échaudés et d'un blanc crayeux.

Plus la fusariose frappe tôt, plus elle fait de dégâts

Grains ont été infectés à des étapes progressivement plus tard dans le développement. Détails ci-dessous.
Le plus tôt dans le cycle de vie d'un grain que frappe la fusariose, le pire les dégâts. Dans cette photo, les grains ont été infectés à des étapes progressivement plus tard dans le développement. Les trois grains à la gauche sont d'un blanc crayeux et recouverts d'une quantité décroissante de la moisissure fibreuse appelée mycélium. Le grain le plus à la gauche n’est pas passé dans la moissonneuse-batteuse; le mycélium est donc bien plus évident sur sa surface. Le quatrième grain est plus vitreux, mais il y a une trace de mycélium sur le germe. Les deux derniers grains à la droite paraissent normaux, mais ils sont également infectés.

Symptômes de la fusariose sur divers grains

Blé

Grains de blé atteints par la fusariose
Cette photo montre quatre grains de blé d'un blanc crayeux et légèrement échaudés. Le sillon de deux grains est aussi rosé en raison de la en raison de la croissance de la fusariose.

Seigle

Grains de seigle montrés sont d'un blanc crayeux et légèrement échaudés.
Les sept grains de seigle montrés sont d'un blanc crayeux et légèrement échaudés. Environ un cinquième de la surface d'un des grains est recouverte de spores fongiques orange vif appelés sporodochie.

Avoine

Graines d'avoine infectées par Fusarium
Deux grains d'avoine sont illustrés dans cette photo. Un grain comporte une incrustation d'un noir violacé en forme d'urne élaborée par le Fusarium graminearum et l'autre, une sporodochie d'un orange vif incrustant une partie de la surface du grain élaborée par plusieurs espèces de Fusarium.

Orge

Les structures noir bleuâtre en forme de canot qui sont produites par le champignon sur une graine d'orge.
Un grain d’orge comportant l’incrustation d’un noir bleuâtre en forme d’urne élaborée par le Fusarium graminearum.

Quatre espèces en Amérique du Nord peuvent provoquer la fusariose

Le Fusarium graminearium est légèrement courbé et a la forme d'un canoé.
Fusarium graminearum
Le Fusarium clumorum est légèrement courbé et a la forme d'une saucisse.
Fusarium culmorum
Le Fusarium avenaceum est légèrement courbé et a la forme d'une aiguille.
Fusarium avenaceum
Le Fusarium crookwellense est légèrement courbé et a la forme d'un canoé.
Fusarium crookwellense

Trois espèces sont principalement responsables de la fusariose en Amérique du Nord

Le Fusarium graminearium est légèrement courbé et a la forme d'un canoé.
Fusarium graminearum
Le Fusarium clumorum est légèrement courbé et a la forme d'une saucisse.
Fusarium culmorum
Le Fusarium avenaceum est légèrement courbé et a la forme d'une aiguille.
Fusarium avenaceum

Deux de ces espèces produisent le déoxynivalénol - DON (vomitoxine)

Le Fusarium graminearium est légèrement courbé et a la forme d'un canoé.
Fusarium graminearum
Le Fusarium clumorum est légèrement courbé et a la forme d'une saucisse.
Fusarium culmorum

Fusarium graminearum = Gibberella zeae

Ces photos montrent deux étapes du cycle de vie du F. graminearum. Le stade imparfait s'appelle Fusarium graminearum et le stade parfait, Gibberella zeae. Les deux stades peuvent se produire en même temps.

Sporodochia

>Des spores de couleur orange incrustent un épi de blé.
Des spores de couleur orange, appelées sporodochie, incrustent un épi de blé.

Conidiospores

Un spore en forme de canot du champignon.
Conidiospores de la sporodochie.

Perithecia

Les structures noir bleuâtre en forme de canot qui sont produites par le champignon sur une graine d'orge.
Les ascospores se forment à l'intérieur du périthèce.

Asci

Asque contenant des ascospores
Les asques se forment à l'intérieur du périthèce et ont la forme d'une chaussette. À l'intérieur de l'asque, il y a des ascospores qui sont des spores à trois cellules en forme de saucisse.
Date de modification :