Qualité du canola de l'Ouest canadien 2011

Teneur en chlorophylle

En 2011, les teneurs moyennes en chlorophylle des échantillons de Canola, Canada no 1 des producteurs du Manitoba, de la Saskatchewan et de l'Alberta sont respectivement de 13,4 mg/kg, de 15,8 mg/kg et de 17,2 mg/kg. La teneur moyenne globale pour le Canola, Canada no 1 atteint 15,9 mg/kg, soit une hausse marquée comparativement à 12,6 mg/kg en 2010. Les échantillons de Canola, Canada no 1 soumis par les producteurs du Manitoba, de la Saskatchewan et de l'Alberta présentent des teneurs en chlorophylle allant de 4,0 mg/kg à 37,2 mg/kg, de 4,0 mg/kg à 40,1 mg/kg et de 4,0 mg/kg à 66,3 mg/kg, respectivement. Comme l'an dernier, la teneur moyenne en chlorophylle de chaque province de l'Ouest diffère considérablement en raison des conditions environnementales. Encore une fois, la provenance a eu une forte incidence sur la teneur en chlorophylle. Le temps frais et pluvieux de juin et juillet dans le Nord de l'Alberta et le Nord-Ouest de la Saskatchewan a retardé le développement végétal. Les températures diurnes étaient supérieures à la normale pour le début et la fin de septembre, mais la première gelée a eu lieu au milieu du mois (2e semaine de septembre), alors que seulement environ 40 % des grains avaient été récoltés. La teneur en eau des grains et leur stade de développement ou de maturité ont une incidence sur l'ampleur des dommages qu'occasionne le gel. Ce gel peut « emprisonner » une forte teneur en chlorophylle dans les grains qui ne sont pas parvenus à leur pleine maturité; ainsi, les graines nettement vertes ont une teneur très élevée en chlorophylle. Il est probable que les grains du Nord-Ouest de la Saskatchewan et du Nord de l'Alberta aient été plus endommagés par le gel que ceux des autres régions, étant donné que ces grains sont arrivés à maturité plus tardivement. La situation correspond à la répartition de Canola, Canada no 1 dans les Prairies, car c'est dans ces régions que l'on a obtenu le plus faible pourcentage de canola de ce grade.

Il est probable aussi que les échantillons de canola contenant des graines dont la chlorophylle a été endommagée par le gel soient plus difficiles à traiter que les échantillons contenant de bonnes graines. Les échantillons de graines endommagées par le gel présentent généralement une teneur plus élevée en chlorophylle que les échantillons contenant de bonnes graines, même lorsque des graines nettement vertes sont présentes. En outre, les échantillons de graines endommagées par le gel renferment un autre type de chlorophylle que les types a et b; ces dérivés de chlorophylle sont plus difficiles à enlever pendant le traitement que les chlorophylles a et b normales présentes dans les bonnes graines.

La teneur moyenne en chlorophylle du Canola, Canada no 2 atteint 37,0 mg/kg, soit une valeur semblable à celle obtenue en 2010 (33,7 mg/kg), mais beaucoup plus élevée que les 27,9 mg/kg enregistrés pour ce grade en 2009. Les échantillons ayant obtenu le grade Canola, Canada no 3 présentent une teneur moyenne en chlorophylle de 72,3 mg/kg, ce qui est également plus élevé que la moyenne obtenue en 2010 (64,2 mg/kg).

Pour obtenir le grade Canola, Canada no 1, les échantillons de canola doivent contenir au plus 2 % de graines nettement vertes. Les teneurs moyennes en graines nettement vertes sont de 0,67 %, 0,57 % et 0,59 % au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta pour les échantillons de Canola, Canada no 1.

La teneur en chlorophylle des exportations canadiennes de canola est influencée par le pourcentage de graines nettement vertes qu'elles contiennent (entre 0,0 % et 2,0 % pour le Canola, Canada no 1), ainsi que par le taux d'impuretés (pas plus de 2,5 % pour les exportations commercialement propres). Le taux moyen d'impuretés est de 1,77 % pour le canola commercialement propre exporté en décembre 2011 et de 1,79 % pour le canola commercialement propre exporté entre août et novembre 2011 (2,84 % et 3,18 % pour les exportations de canola non commercialement propre au cours des mêmes périodes). Depuis le 1er août 2011, le pourcentage de graines nettement vertes de chaque cargaison de Canola, Canada no 1 va de 0,8 % à 2,0 %. Jusqu'à présent, il tourne autour de 1,41 % à 1,85 % pour les exportations de Canola, Canada no 1. La teneur moyenne en chlorophylle du Canola, Canada no 1 exporté va de 21,9 mg/kg à 28,5 mg/kg, les exportations commercialement propres ayant une teneur en chlorophylle statistiquement moins élevée que les exportations non commercialement propres. Ces teneurs en chlorophylle sont supérieures à la teneur moyenne en chlorophylle du canola récolté en 2011 parce que le pourcentage moyen de graines nettement vertes est supérieur dans le canola exporté que dans celui des échantillons analysés dans le cadre de l'enquête sur la récolte.

La teneur moyenne en chlorophylle des expéditions de Canola, Canada no 1 en 2011-2012 sera probablement semblable ou légèrement inférieure à celles des expéditions de Canola, Canada no 1 en 2010-2011.

Données qualitatives du canola, par grade et par province - Teneur en chlorophylle
  Nombre d'échantillons Teneur en chlorophylle (mg/kg)
moyenne minimum maximum
¹ Comprend la région de la rivière de la Paix qui se trouve en Colombie-Britannique.
² Les valeurs sont des moyennes pondérées fondées sur la production par district agricole et par province, selon les estimations de Statistique Canada.
Canola, Canada no 1
Manitoba 375 13,4 4,0 37,2
Saskatchewan 721 15,8 4,0 44,3
Alberta¹ 396 17,2 4,0 66,3
Ouest canadien² 1492 15,9 4,0 66,3
Canola, Canada no 2
Manitoba 37 25,6 6,1 63,0
Saskatchewan 68 35,3 5,5 71,7
Alberta1 62 39,9 9,9 74,1
Ouest canadien² 167 37,0 5,5 74,1
Canola, Canada no 3
Ouest canadien² 65 72,3 8,5 140,9
Canola, échantillon Canada
Ouest canadien² 31 73,7 6,5 158,2