Qualité du canola de l'Ouest canadien 2012

Sommaire

Comme en 2011, le canola récolté en 2012 présente des différences régionales en ce qui a trait à la teneur en huile, en protéines et en chlorophylle ainsi qu’à la composition en acides gras. La récolte de 2012 a produit un moins grand nombre d’échantillons de grade Canola, Canada no 1 (83,2 %) que celle de 2011 (85,2 %). La répartition des grades est toutefois très différente d’une région à l’autre : 87,6 % des échantillons provenant du Manitoba ont obtenu le grade Canola, Canada no 1, par rapport à 78,2 % des échantillons de la Saskatchewan et à 82,9 % de ceux de l’Alberta (en comptant la région de la rivière de la Paix de la Colombie-Britannique).

La récolte de canola de l’Ouest canadien de 2012 (Canola, Canada no 1) se caractérise également par une baisse importante de la teneur en huile (43,5 % par rapport à 45,2 %) et une hausse de la teneur en protéines (21,3 % par rapport à 19,6 %) lorsqu’on la compare à la récolte de Canola, Canada no 1 de 2011. La teneur moyenne en chlorophylle du Canola, Canada no 1 est plus élevée en 2012 qu’en 2011 et 2010, soit 17,4 mg/kg par rapport à 15,9 mg/kg et 12,6 mg/kg, respectivement (tableau 1). Le canola récolté en 2012 présente une teneur en acide oléique, en acide linoléique et en acide α-linolénique semblable à celle du canola récolté en 2011 (62,5 %, 19,2 % et 9,6 % par rapport à 62,1 %, 19,1 % et 9,9 % respectivement). La teneur en acides gras saturés du canola obtenu en 2012 est légèrement inférieure à celle observée en 2011 (6,6 % par rapport à 6,8 % en 2011), ce qui donne une huile dont l’indice d’iode est similaire à celui de 2011 (113,3 unités en 2012 et 113,6 unités en 2011). La teneur moyenne en acides gras libres (AGL) du Canola, Canada no 1 de 2012 est semblable à celle observée en 2011 (0,14 % par rapport à 0,12 %).

Données qualitatives de l’enquête sur la récolte de Canola, Canada no 1 de 2012
Paramètre de qualité 2012 2011 2010 Moyenne de 2007-2011
Nombre d’échantillons reçus 2108 1749 1641 1755
Nombre d’échantillons Canola, Canada no 1 1716 1492 1276 1528
Teneur en huileNote de bas de page 1 (%) 43,5 45,2 44,3 44,4
Teneur en protéinesNote de bas de page 2 (%) 21,3 19,6 20,1 20,4
Teneur en protéines, déshuiléeNote de bas de page 2 (%) 40,6 38,8 39,0 39,6
Teneur en chlorophylle de la graine (mg/kg) 17,4 15,9 12,6 13,9
Teneur totale en glucosinolatesNote de bas de page 1 (µmoles/g) 10,9 10,3 9,9 10,6
Acides gras libres (%) 0,14 0,12 0,16 0,14
Acide oléique (% de l’huile) 62,5 62,1 62,3 62,3
Acide linoléique (% de l’huile) 19,2 19,1 18,8 9,8
Acide α-linolénique (% de l’huile) 9,6 9,9 10,0 9,8
Acide érucique (% de l’huile) 0,01 0,01 0,01 0,02
Total des acides gras saturésNote de bas de page 3 (% de l’huile) 6,6 6,8 6,9 6,9
Indice d’iode 113,3 113,6 113,8 113,5
Total des acides gras monoinsaturés (AGMI)Note de bas de page 4 (% de l’huile) 61,7 61,4 62,6 63,9
Total des acides gras polyinsaturés (AGPI)Note de bas de page 5 (% de l’huile) 31,4 31,5 30,3 28,7

Notes de bas de page

Note de bas de page

Base humide de 8,5 %.

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2 1

N x 6,25, base humide de 8,5 %.

Retour à la référence de la note de bas de page 2

Note de bas de page 3

Le total des acides gras saturés est la somme des acides suivants : palmitique (C16:0), stéarique (C18:0), arachidique (C20:0), béhénique (C22:0) et lignocérique (C24:0).

Retour à la référence de la note de bas de page 3

Note de bas de page 4

Le total des acides gras monoinsaturés est la somme des acides suivants : palmitoléique (C16:1), oléique (C18:1), eicosanoïque (C20:1), érucique (C22:1) et nervonique (C24:1).

Retour à la référence de la note de bas de page 4

Note de bas de page 5

Le total des acides gras polyinsaturés est la somme des acides suivants : linoléique (C18:2), linolénique (C18:2) et eicosadiénoïque (C20:2). Les résultats ont été calculés à l’aide des moyennes pour chaque grade de l’Ouest canadien; les moyennes provinciales ont été pondérées à partir de la production estimée par Statistique Canada et de la répartition des grades dans chaque district agricole.

Retour à la référence de la note de bas de page 5