Résumé des commentaires des intervenants – Consultations visant la modernisation des classes de blé

La période de consultation sur la modernisation des classes de blé, c’est-à-dire sur la proposition de la Commission canadienne des grains visant à moderniser le système de classification du blé canadien, a pris fin le 20 avril 2015. La proposition vise les objectifs suivants :

  • étudier les classes de blé canadien actuelles;
  • maintenir la qualité et accroître la cohérence des classes de blé canadien afin d’en assurer la qualité marchande;
  • ajouter une classe de blé pour répondre aux nouvelles demandes des producteurs et des marchés.

La Commission canadienne des grains a reçu 45 soumissions écrites officielles de divers intervenants représentant plus de 150 organisations de produits et de producteurs, organisations de l’industrie, ministères et utilisateurs finaux à l’échelle nationale et internationale ainsi que manutentionnaires de grains et négociants en grains, sélectionneurs de plantes, sociétés semencières et producteurs de semences. En outre, la proposition sur la modernisation des classes de blé a été consultée plus de 2 000 fois sur le site Web de la Commission canadienne des grains au cours de la période de consultation. La Commission est reconnaissante de la contribution, de la participation et des commentaires de tous les intervenants en ce qui a trait à la proposition.

Principaux thèmes des commentaires

  1. Paramètres de qualité des classes blé roux de printemps de l’Ouest canadien (CWRS) et blé roux de printemps Canada Prairie (CPSR)
    • Presque tous les intervenants appuient fortement les mesures proposées en vue de protéger la qualité, la cohérence et le rendement pour les utilisateurs finaux des classes de blé CWRS et CPSR.
  2. Création d’une nouvelle classe de blé Note de bas de page 1
    • La majorité des intervenants ont indiqué qu’il faut faire preuve de prudence. Avant de prendre une décision permanente en ce qui concerne une nouvelle classe de blé, les intervenants demandent davantage d’information sur la demande possible du marché, la valeur à la ferme et la structure des grades. 
    • De nombreux intervenants ont demandé une attente de six mois afin d’obtenir et d’étudier les résultats de l’analyse du marché exhaustive actuellement réalisée par Céréales Canada et l’Institut international du Canada pour le grain.
  3. Période de transition et de mise en œuvre
    • La plupart des intervenants souhaitent que le processus proposé de transition des variétés d’une classe de blé à une autre soit géré avec précaution par l’entremise d’une communication claire de l’information et des procédures à l’ensemble de la chaîne de valeur du blé.
    • Certains intervenants suggèrent que, pour les variétés qui passeront à une autre classe de blé, une période de transition plus longue est nécessaire afin que les producteurs de semences et les producteurs aient l’occasion de délaisser la variété et de trouver des variétés de remplacement appropriées.
  4. Création d’une classe de blé à des fins générales de l’Est canadien (CEGP)
    • Les intervenants ne s’entendent pas tous sur cet élément de la proposition. Certains intervenants soutiennent la création d’une classe CEGP similaire à la classe de blé CWGP afin d’uniformiser les classes de blé de l’Est et de l’Ouest. D’autres intervenants ont demandé plus de renseignements ainsi que des critères relatifs au passage de variétés existantes à la classe CEGP.
  5. La plupart des commentaires concordaient avec les commentaires reçus dans le cadre des réunions du Comité de développement des grains des Prairies de février 2015 et des réunions des comités de normalisation des grains de l’Ouest et de l’Est d’avril 2015.

En plus des soumissions écrites, la Commission canadienne des grains a reçu de nombreux appels des producteurs. La majorité des demandes mettait l’accent sur la possibilité et le moment de la mise en vigueur de la nouvelle classe de blé, sur les variétés qui passeraient à une autre classe de blé et sur la valeur à la ferme de la classe.

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Il s’agira d’une classe de blé roux de printemps convenant aux produits fabriqués à l’aide de farine ayant une teneur en protéines et une force du gluten plus faibles.

Retour à la référence de la note de bas de page 1