Qualité du lin de l’Ouest canadien en 2011

Bilan des conditions météorologiques et de production

Conditions météorologiques, semis et croissance

En 2011, la saison de croissance du lin s'est caractérisée par des conditions météorologiques extrêmes dans l'ensemble des Prairies. En mai et juin, les régions du Sud des Prairies ont connu des pluies abondantes, qui ont dépassé les 60 mm à certains endroits et inondé d'importantes régions productrices de lin dans le Sud du Manitoba et le Sud-Est de la Saskatchewan. À l'opposé, les régions du Centre et du Nord des Prairies sont demeurées relativement sèches, ayant reçu moins de 30-40 mm de pluie. En mai, les températures moyennes étaient de 1 ou 2 degrés inférieures à la normale dans le Sud des Prairies, alors qu'elles étaient de 1 ou 2 degrés supérieures à la normale dans le Centre et le Nord-Ouest de l'Alberta

En juillet et août, le temps a été relativement chaud et sec dans les régions du Sud, qui ont reçu moins de 20 mm de pluie. De leur côté, les régions du Centre et du Nord ont connu du temps frais et humide. Il est tombé entre 20 et 30 mm de pluie à certains endroits et jusqu'à 60 mm dans le Centre-Nord de l'Alberta

En septembre, les températures ont atteint 3 ou 4 degrés de plus que la normale pour ce mois, mais une forte gelée est survenue à la mi-septembre. Le temps chaud et sec s'est poursuivi jusqu'en octobre, ce qui a permis à la récolte d'être à 90 % terminée avant la première semaine d'octobre.

Le Service de météorologie et de surveillance des récoltes de la Commission canadienne du blé et AAC ont fourni la plupart des renseignements sur les conditions météorologiques pour l’enquête sur la campagne de 2011.

Information sur la production et les grades

Les agriculteurs de l'Ouest canadien ont ensemencé 281 000 hectares (ha) en lin en 2011 (tableau 3), soit beaucoup moins que les 374 000 hectares ensemencés en 2010. Le rendement de 2011 est estimé à 1 300 kg/ha, ce qui est supérieur au rendement de 2010 (1 200 "kg/ha) et à la moyenne décennale (1 205 kg/ha). Dans l'ensemble, la production totale de lin de l'Ouest canadien a diminué par rapport à 2010 : de 423 000 tonnes métriques, elle est passée à 368 000 tonnes métriques. Le Manitoba n'en a produit que 38 000 tonnes métriques et la Saskatchewan, que 279 000 tonnes métriques, soit une baisse par rapport à 2010, tandis que l'Alberta a augmenté sa production à 51 000 tonnes métriques, comme l'indiquent les estimations de novembre de Statistique Canada parues dans la Série de rapports sur les grandes cultures no 1 8. La Saskatchewan est responsable de 76 % de la production de lin, alors que le Manitoba et l'Alberta sont à l'origine de 10 % et de 14 % de cette production, respectivement.

Plus de 98 % des échantillons reçus par la CCG dans le cadre de l'enquête sur la récolte de 2011 étaient constitués de Lin, Ouest canadien no 1.

Tableau 3. Superficie ensemencée et production de lin dans l’Ouest canadien
Province Superficie ensemencée Production1 Production moyenne2
2011 2010 2011 2010 2001-2010
en milliers d’hectares en milliers de tonnes en milliers de tonnes
1 Source : Série de rapports sur les grandes cultures,no 8, 6 décembre 2011; Statistique Canada.
2 Source : Série de rapports sur les grandes cultures, estimations finales révisées pour 2001-2010.
Manitoba 38 71 38 81 162
Saskatchewan 217 287 279 311 567
Alberta 26 16 51 31 29
Ouest canadien 281 374 368 423 758