Identification visuelle des petites graines oléagineuses et des graines de mauvaises herbes connexes - Espèces individuelles

Descriptions and drawings for individual species

Moutardes cultivées

Brassica juncea (L.) Czern. et Coss. - moutarde chinoise

Nom français : moutarde chinoise

Famille : Brassicaceae (syn. Crucifères)

Brassica juncea

Forme :

  • forme générale ovale ou ovale-oblique.
  • région hilaire formant parfois une grande surface aplatie oblique
  • graine parfois aplatie dans le sens de la longueur, du hile à l'apex, de sorte que le sillon radiculaire se trouve à longer un des côtés
  • sillon radiculaire peut être presque absent, ou large et peu profond, ou large et relativement profond (formant une vallée).
  • la radicule peut affleurer à plat, ou ne pas atteindre la hauteur du bord des cotylédons, ou former une saillie dépassant légèrement ces bords.

Couleur :

  • jaune à jaune foncé, avec petit pourcentage de graines brunes.

Surface :

  • réticulations bien marquées, jusqu'au bord du hile
  • lignes fines mais bien marquées, ressemblant à des cordons, présentes sur toute la surface de la graine
  • aréoles larges, plates, finement ponctuées
  • hile ayant une crête linéaire blanche, affleurant ou légèrement en saillie, région hilaire circulaire, de même couleur ou légèrement plus foncée que le tégument

Dimensions :

  • longueur 1,6 à 3 mm, largeur 1,2 à 2,1 mm (dimensions approximatives)

Nom français : brown mustard

Famille : Brassicaceae (syn. Crucifères )

Forme :

  • forme générale sphérique ou ovale; la graine tend à rouler
  • région hilaire parfois légèrement aplatie
  • graine parfois aplatie dans le sens de la longueur, du hile à l'apex
  • région radiculaire moins distincte que chez les autres classes de Brassica, généralement absente ou se limitant à des sillons larges et peu profonds.

Couleur :

  • brun pâle à brun rougeâtre foncé

Surface :

  • réticulations et aréoles pareilles à celles de la moutarde chinoise
  • hile ayant une crête linéaire blanche, affleurant ou légèrement en saillie; région hilaire circulaire, brun foncé ou noire.

Dimensions :

  • diamètre 1,5 à 2 mm

Numéros de référence :

  • 6
Sinapis alba L. - moutarde blanche

Nom français : moutarde blanche

Synonymes : Brassica hirta Moench., Brassica alba Boiss.

Famille : Brassicaceae (syn. Crucifères )

Sinapis alba - moutarde blanche

Forme :

  • forme générale ovale ou sphérique
  • région hilaire parfois aplatie
  • graine parfois aplatie dans le sens de la longueur, du hile à l'apex, de sorte que le sillon radiculaire se trouve à longer un des côtés
  • sillon radiculaire absent, ou large et peu profond, ou remplacé par une crête radiculaire bien marquée.

Couleur :

  • jaune crème pâle à jaune

Surface :

  • réticulations peu distinctes
  • réticulations normalement masquées partiellement par une surface épaisse et cireuse
  • lignes larges et plates
  • aréoles très petites, peu profondes, non ponctuées
  • texture générale granuleuse, rappelant l'écorce d'une orange
  • hile constitué d'un petit point blanc; région hilaire circulaire, jaune foncé ou brun roux pâle

Dimensions :

  • Diamètre 2,0 à 3,0 mm

Numéros de référence :

  • 5

Canola et colza

Brassica napus L. - canola ou colza

Nom français : canola ou colza

Famille : Brassicaceae (syn. Crucifères )

Brassica napus

Forme :

  • forme générale à peu près sphérique, sphérique-oblique ou cuboïde
  • présente généralement à l'extrémité hilaire une large surface aplatie
  • graine parfois aplatie dans le sens de la longueur, du hile à l'apex, de sorte que le sillon radiculaire se trouve à longer un des côtés
  • sillon radiculaire presque absent, ou large et peu profond, ou large et profond (formant une vallée séparant bien les cotylédons)
  • radicule légèrement en saillie dans le sillon, ou y affleurant à plat

Couleur :

  • rougeâtre (notamment chez les graines immatures), grise, gris-noir, ou noire

Surface :

  • réticulations peu marquées, parfois à peine visibles
  • aréoles petites et peu profondes
  • surface recouverte de petits points luisants lui conférant une texture granuleuse ou « sucrée »
  • hile ayant une crête linéaire blanche, affleurant ou légèrement en saillie; chez les graines les plus pâles, le hile peut ressembler à une ligne séparant partiellement en deux la région hilaire, laquelle est plus foncée et légèrement convexe

Dimensions :

  • longueur 1,1 à 2,6 mm, largeur 1,3 à 2,3 mm

Numéros de référence :

  • 2, 5
Brassica rapa L. – qualité canola

Nom français : canola

Synonyme : Brassica campestris L. - autrefois utilisé pour la navette, mais n'est couramment appliqué qu'aux types sauvages du B. rapa (moutarde des olseaux).

Famille : Brassicaceae (syn. Crucifères )

Brassi carapa

Forme :

  • forme générale ovale, oblongue, oblongue-oblique, ou parfois sphérique
  • extrémité hilaire parfois légèrement aplatie
  • graine souvent aplatie dans le sens de la longueur du hile à l'apex, de sorte que le sillon radiculaire se trouve le long d'un des côtés
  • sillons peuvent être presque absents, ou peu profonds et peu marqués, ou profonds et bien marqués
  • la radicule peut affleurer à plat, ou ne pas atteindre la hauteur du bord des cotylédons, ou former une saillie dépassant distinctement ces bords.

Couleur :

  • graines jaunes, brun-jaune, brun-rouge, gris-rouge, brun foncé et marbrées.

Surface :

  • réticulations présentes, mais parfois peu marquées ou obscures
  • aréoles de grandeur moyenne, légèrement concaves
  • surface couverte de petits points luisants
  • semble légèrement réticulée et modérément granuleuse
  • hile ayant une crête linéaire blanche, affleurant ou légèrement en saillie; crête à l'intérieur d'une zone circulaire légèrement convexe d'une couleur plus foncée (brun pâle à noire); crête blanche parfois absente sur les graines jaunes

Dimensions :

  • longueur approximative 1,5 à 2 mm

Numéros de référence :

  • 5

Brassica rapa L. - qualité colza

Nom français : Navette

Forme :

  • comme ci-dessus

Couleur :

  • mélange de graines brun-rouge, grises, noir-gris, mais non jaunes

Surface :

  • omme ci-dessus, sauf que les réticulations sont généralement évidentes, ou même bien marquées.

Dimensions :

  • longueur approximative 1,5 à 2 mm

Numéros de référence :

  • 5

Graines de mauvaises herbes

Sinapis arvensis L - moutarde sauvage

Nom français : moutarde sauvage

Synonyme : Brassica kaber L.(D.C.) L.C. Wheeler

Famille : Brassicaceae (syn. Crucifères)

Sinapis arvensis - wild mustard

Remarques :

La graine immature peut avoir l'air très échaudée, repliée sur elle-même; des tissus duveteux de la silique (fruit sec renfermant les graines) peuvent adhérer à la graine.

Forme :

  • forme générale sphérique, parfois ovale dans le cas des graines immatures
  • il arrive que les graines soient légèrement déformées ou aplaties parce qu'elles étaient serrées les unes contre les autres dans la silique

Couleur :

  • très variable : graines brun roux, brun orangé, brun-rouge, brunes, grises, noires
  • région hilaire parfois de couleur contrastante; parfois, les graines sont de deux couleurs très différentes (orange et noires, etc.)

Surface :

  • texture générale lisse, sans crête ni sillon radiculaires
  • en réalité, la surface est finement réticulée ou vaguement granuleuse
  • les réticulations peuvent avoir l'air de stries peu marquées rayonnant à partir du hile, comme un soleil radié
  • hile linéaire, blanc, affleurant ou légèrement en saillie
  • chez les graines pâles, une des extrémités du hile peut pénétrer dans une très petite zone foncée et circulaire.

Dimensions :

  • diamètre 1,3 à 1,7 mm

Numéros de référence :

  • 5, 6
Galium aparine / spurium L. - gaillet gratteron

Nom français : gaillet gratteron (Galium aparine L.), gaillet bâtard (Galium spurium L.)

Famille : Rubiacées

Galium aparine / spurium L.

Remarques :

Les deux espèces de gaillet qui peuvent causer problème dans les récoltes de petites graines oléagineuses sont le Galium aparine et le Galium spurium. Pour les besoins de l'identification, comme peu de caractères permettent de distinguer ces deux espèces et comme toutes deux sont nuisibles, elles sont souvent regroupées sous la désignation Galium aparine / spurium et appelées en anglais simplement « cleavers ».

Forme :

  • forme générale sphérique, ovale ou réniforme (vue de côté).
  • un des côtés est arrondi, tandis que l'autre présente une dépression centrale; la graine est presque creuse à cet endroit

Couleur :

Surface externe

  • aparine - grey, greyish-brown, buff, brown; spurium - brown, grey-brown

Surface interne

  • si on enlève les épines en frottant la graine, la surface interne ainsi découverte est brun doré à brune

Surface :

Surface externe :

  • chez les deux espèces, la surface est recouverte d'épines raides, terminées par un crochet, longues de 0,2 mm (G. spurium) à 0,8 mm
  • (G. aparine), prenant naissance sur de petits tubercules (chez G. aparine) ou directement sur la surface (G. spurium)
  • chez les deux espèces, il arrive parfois que les graines soient lisses, mais cela est moinscommun

Surface interne :

  • presque lisse, légèrement réticulée.

Dimensions :

  • diamètre variable, avec chevauchement entre les deux espèces
  • diamètre (sans les épines) : G. aparine 1 à 4 mm, G. spurium 1,2 à 2,5 mm.

Numéros de référence :

  • 1, 6, 8
Vaccaria hispanica L. - saponaire des vaches

Nom français : saponaire des vaches

Synonyme : Saponaria vaccaria L.

Famille: Caryophyllacées

Vaccaria hispanica - Saponaria vaccaria

Forme :

  • forme générale à peu près sphérique
  • généralement avec deux grandes dépressions peu profondes de part et d'autre du hile, lesquelles se prolongent parfois autour de la graine.

Couleur :

  • noire
  • la graine immature peut être orange à brun-rouge

Surface :

  • recouverte de petits tubercules conférant une texture rugueuse et hérissée
  • tubercules disposés de façon plus ou moins régulière
  • surface d'apparence terne; toutefois, examinés à la loupe, ces tubercules ont souvent un sommet luisant
  • hile petit, déprimé, circulaire à ovale (ressemblant à une petite bouche ouverte), conservant parfois de petits lambeaux blancs du funicule.

Dimensions :

  • diamètre 2,0 à 2,7 mm

Numéros de référence :

  • 5, 6
Neslia paniculata (L.) Desv. - Neslie paniculée

Nom français : Neslie paniculée

Famille : Brassicaceae, (syn. Crucifères)

Neslia paniculata (L.) Desv.

Remarques :

Le plus souvent, la « graine » de neslie qu'on trouve dans les échantillons est en fait une nucule, qui est un fruit sec indéhiscent (illustration), qui renferme une seule graine. Il arrive cependant qu'on trouve la graine sans le fruit.

Shape :

Fruit :

  • forme générale largement ovale (ressemblant à un chou
  • également ovale en coupe transversale
  • une crête s'étend du hile jusqu'à l'apex, là où les deux moitiés de la nucule se relient l'une à l'autre
  • l'apex porte généralement une petite pointe surmontée d'un petit cratère
  • le hile est petit, ovale-carré à circulaire, parfois enfoncé avec des bords légèrement évasés.

Graine :

  • forme générale ovale
  • radicule épaisse, formant une crête bien marquée dans le sillon radiculaire
  • le sommet de la radicule dépasse souvent le hile

Couleur :

Fruit :

  • chamois, gris ou brun-gris, parfois teintée de vert ou de violet.

Graine :

  • jaune à brun jaunâtre
  • il y a un cercle brun rougeâtre foncé bien marqué près du hile

Surface :

Fruit :

  • réticulations bien marquées
  • aréoles concaves, larges, peu profondes
  • crêtes et aréoles recouvertes de petites protubérances ressemblant à des verrues
  • texture générale grossièrement granuleuse

Graine :

  • légèrement ridée, presque lisse
  • un peu luisante.

Dimensions :

  • Fruit : longueur 2,2 à 2,5 mm; largeur 2,5 à 2,8 mm
  • Graine : longueur 1,9 à 2,2 mm, largeur 1,0 à 1,3 mm

Numéros de référence :

  • 2, 5, 6, 10
Descurainia sophia (L.) Webb. - sagesse-des-chirurgiens

Nom français : sagesse-des-chirurgiens

Famille : Brassicaceae, (syn. Crucifères)

Descurainia sophia - sagesse-des-chirurgiens

Forme :

  • forme générale oblongue-oblique à obovée-oblique
  • aplatie en coupe transversale
  • sur la face de chaque graine, un sillon longitudinal est situé à la pointe de la radicule et s'étend environ un tiers de la distance à partir du côté long de la graine, délimitant la radicule
  • ce sillon décrit souvent une courbe à l'apex et revient vers le hile
  • la pointe de la radicule atteint le niveau du hile ou le dépasse légèrement
  • lambeaux blanchâtres du funicule parfois encore attachés au hile.

Couleur :

  • dorée à orange-rouge vif

Surface :

  • finement réticulée, à mailles régulières disposées en rangs parallèles ressemblant à des échelles
  • aspect luisant ou d'apparence huileuse

Dimensions :

  • longueur 0,8 à 1,2 mm, largeur 0,4 à 0,6 mm

Numéros de référence :

  • 5, 9, 10
Descurainia richardsonii (Sweet) O. E. Shultz. - moutarde-tanaisie grise

Nom français : moutarde-tanaisie grise

Famille : Brassicaceae, (syn. Crucifères)

Descurainia richardsonii - gray tansy mustard

Forme :

  • forme générale irrégulière, oblongue-oblique ou obovée-oblique
  • un peu aplatie en coupe transversale
  • sur la face de chaque graine, un sillon longitudinal est situé à la pointe de la radicule et s'étend environ un tiers de la distance à partir du côté long de la graine, délimitant la radicule
  • ce sillon décrit souvent une courbe à l'apex et revient vers le hile
  • la pointe de la radicule dépasse le hile
  • la radicule pourrait avoir l'air tordue
  • extrémité hilaire échancrée, conservant souvent des tissus blancs du funicule
  • apex formant souvent une pointe légèrement arrondie

Couleur :

  • brun rougeâtre foncé; extrémité hilaire plus foncée, presque noire

Surface :

  • distinctement réticulée, en nid d'abeille
  • texture générale rugueuse; surface huileuse

Dimensions :

  • longueur 0,9 à 1,1 mm, largeur 0,4 à 0,7 mm

Numéros de référence:

  • 5
Capsella bursa-pastoris (L.) Medick. - bourse-à-pasteur

Nom français : bourse-à-pasteur

Famille : Brassicaceae, (syn. Crucifères)

Capsella bursa-pastoris - shepherd's-purse

Forme :

  • forme générale oblongue à obovée
  • uniformément aplatie en coupe transversale
  • sur la face de chaque graine, un sillon longitudinal est situé à la pointe de la radicule et s'étend environ un tiers de la distance à partir du côté long de la graine, délimitant la radicule
  • ce sillon décrit souvent une courbe à l'apex et revient vers le hile
  • la graine pourrait donner l'apparence d'être rentrée à l'extrémité hilaire comme un petit sac
  • extrémité hilaire échancrée, conservant souvent des tissus blancs du funicule

Couleur :

  • brun rougeâtre foncé à brun rougeâtre doré
  • extrémité hilaire généralement beaucoup plus foncée, pouvant même sembler noire

Surface :

  • finement réticulée
  • d'apparence rugueuse

Dimensions :

  • longueur 0,9 à 1,2 mm, largeur 0,4 à 0,6 mm

Numéros de référence :

  • 6
Sisymbrium altissimum L. - sisymbre élevé

Nom français : sisymbre élevé

Famille : Brassicaceae, (syn. Crucifères)

Sisymbrium altissimum - sisymbre élevé

Forme :

  • forme générale variable, mais généralement oblongue et souvent anguleuse, ayant l'air d'une petite boîte
  • un peu aplatie en coupe transversale
  • côtés longs presque parallèles
  • au niveau du hile, les côtés se rapprochent un peu l'un de l'autre; conserve parfois un petit lambeau de tissus blancs du funicule
  • apex plutôt carré
  • une face de la graine est aplatie ou légèrement courbée; l'autre face présente souvent un angle (si la graine est déposée sur un des bords parallèles, elle montre une pente longitudinale depuis le centre vers chacune des extrémités, à la manière d'un toit)
  • sur la face de chaque graine se trouve un sillon longitudinal, plus profond sur la face présentant un angle que sur la face plane, délimitant la radicule

Couleur :

  • brun-jaune, brun pâle, jaune verdâtre, ou brun verdâtre
  • le sillon et les bords de la graine sont souvent délimités par des lignes vert foncé ou violacées; cette coloration peut également apparaître sous forme de mouchetures sous la surface

Surface :

  • granuleuse, d'apparence huileuse

Dimensions :

  • longueur 0,8 à 1,1 mm, largeur 0,5 à 0,6 mm

Numéros de référence :

  • 5, 6, 10
Erysimum cheiranthoides L. - vélar fausse giroflée

Nom français : vélar fausse giroflée

Famille : Brassicaceae (syn. Cruciferae)

Erysimum cheiranthoides L. - vélar fausse giroflée

Forme :

  • forme générale variable : irrégulière, oblongue-oblique ou obovée-oblique
  • crête radiculaire bien marquée, souvent tordue
  • crête radiculaire délimitée par un sillon distinct
  • pointe de la radicule dépasse le hile
  • extrémité hilaire conservant souvent des tissus blancs du funicule
  • apex forme souvent une pointe

Couleur :

  • jaune à brun orangé ou rougeâtre
  • extrémité hilaire plus foncée, presque noire

Surface :

  • presque lisse, vaguement réticulée ou vaguement granuleuse
  • souvent d'apparence terne

Dimensions :

  • longueur 1,0 à 1,4 mm, largeur 0,3 à 0,6 mm

Numéros de référence :

  • 5, 10
Erucastrum gallicum (Willd.) O. E. Shultz - moutarde des chiens

Nom français : moutarde des chiens

Famille : Brassicaceae, (syn. Crucifères)

Sisymbrium altissimum - tumble mustard

Forme :

  • forme générale ovale à obovée
  • section transversale ovale, renflée et non aplatie
  • sur la face de chaque graine, un sillon longitudinal est situé à la pointe de la radicule et s'étend environ un tiers de la distance à partir du côté long de la graine, délimitant la radicule
  • ce sillon décrit souvent une courbe à l'apex et revient vers le hile
  • ce sillon est parfois peu marqué
  • radicule peut former une crête bien marquée
  • extrémité hilaire échancrée, conservant souvent des tissus blancs du funicule.

Couleur :

  • brun doré, brun-rouge, ou brun pâle
  • extrémité hilaire plus foncée

Surface :

  • irrégulièrement réticulée
  • à aréoles granuleuses

Dimensions :

  • longueur 1,0 à 1,2 mm, largeur 0,6 à 0,8 mm

Numéros de référence :

  • 6
Thlaspi arvense L. - tabouret des champs

Nom français : tabouret des champs

Famille : Brassicaceae, (syn. Crucifères)

Thlaspi arvense L. - tabouret des champs

Forme :

  • forme générale ovale, ovée ou obovée
  • aplatie en coupe transversale
  • chaque face porte un sillon central étroit prenant naissance au hile et s'étendant sur environ la moitié de la longueur de la graine
  • le hile est échancré et ressemble ainsi à un bec légèrement entrouvert
  • légèrement allongée à l'extrémité hilaire
  • des tissus blancs du funicule sont souvent encore attachés

Couleur :

  • brun rougeâtre foncé à noire
  • éclat légèrement luisant ou iridescent

Surface :

  • recouverte de crêtes ou boucles concentriques bien marquées, ressemblant à une empreinte digitale
  • ces crêtes et les espaces qui les séparent présentent des fossettes transversales, ce qui confère une texture rugueuse

Dimensions :

  • longueur 1,6 à 2 mm, largeur 1,1 à 1,4 mm

Numéros de référence :

  • 5, 6, 10
Conringia orientalis (L.) Dumort. - vélar d'Orient

Nom français : vélar d'Orient

Famille : Brassicaceae, (syn. Crucifères)

Conringia orientalis - vélar d'Orient

Forme :

  • forme générale à peu près ovale ou oblongue
  • radicule épaisse, formant une crête bien marquée délimitée par un sillon se prolongeant jusqu'à l'apex
  • la pointe de la radicule dépasse les cotylédons à l'extrémité hilaire, qui conserve souvent un gros lambeau de tissus blanchâtres du funicule

Couleur :

  • brun rougeâtre à brun foncé
  • examinée à la loupe, la surface présente des fossettes ayant l'apparence de cercles concentriques caractéristiques.

Surface :

  • rugueuse et granuleuse
  • when magnified this surface has a distinctive pattern of pits that appears as circles within circles

Dimensions :

  • ongueur 2,2 à 2,8 mm, largeur 1,0 à 1,3 mm

Numéros de référence :

  • 6, 10
Date de modification :