Qualité de la moutarde de l'Ouest canadien en 2014

Bilan des conditions météorologiques et de la production

Conditions météorologiques

La saison de croissance 2014 a été difficile pour la production de moutarde. Au printemps, la fonte des neiges tardive et les conditions fraîches et humides ont soulevé des préoccupations au sujet de l'ensemencement. Bien que l'ensemencement ait commencé à la mi-mai à certains endroits, il s'est étendu jusqu'à la mi-juin. Les conditions météorologiques plutôt favorables au cours de juillet et de la première partie du mois d'août ont permis le mûrissement des cultures en Alberta et en Saskatchewan en dépit du fait que la récolte dans ces provinces accusait un retard allant jusqu'à deux semaines par rapport au développement normal. La récolte a été retardée par les périodes de conditions fraîches et humides et par la neige dans certaines régions, de la mi-août jusqu'en septembre. À la mi-septembre, seulement 30 % de la moutarde en Saskatchewan était récoltée. La récolte n'a pris fin que vers la troisième semaine d'octobre. (Saskatchewan Crop Reports, en anglais).

La configuration des températures et des précipitations dans l'Ouest canadien pour la saison de croissance de 2014 se trouve sur le site Web d'Agriculture et Agroalimentaire Canada.

Information sur la production et les grades

Comme l'indiquent les données du tableau 1, la production de graines de moutarde a augmenté d'environ 28 % par rapport à 2013, pour atteindre 198,0 milliers de tonnes métriques, en raison de la hausse des superficies ensemencées. Le rendement était d'environ 1 010 kilogrammes/hectare (Statistique Canada), ce qui est légèrement inférieur au rendement de l'an dernier (1 060 kg/hectare), mais supérieur à la moyenne décennale de 933 kg/hectare.

On a estimé qu'environ 43 % de la production de moutarde en Saskatchewan était de la moutarde blanche, 33 % de la moutarde brune et 24 % de la moutarde chinoise (y compris la moutarde non spécifiée), selon le Specialty Crop Report de 2014 de la Saskatchewan. Les agriculteurs de la Saskatchewan sont responsables de 73 % de la superficie totale ensemencée dans l'Ouest canadien et de près de 70 % de la production de moutarde, tandis que ceux de l'Alberta sont responsables de la majeure partie de la superficie ensemencée et la production restantes (tableau 1).

Quelque 73 % des échantillons soumis en 2014 ont obtenu le grade Canada no 1, une hausse par rapport à 2013 (70 %) et à la moyenne décennale (2004 2013) de 72 %. Les conditions de croissance et de récolte qu'a connues l'ensemble des Prairies se sont traduites par une moutarde présentant certains dommages visibles. Toutefois, les principaux facteurs de déclassement des échantillons sont le mélange apparent de graines de mauvaises herbes et les matières étrangères.

Tableau 1 – Superficie ensemencée et production de moutarde dans l'Ouest canadienNote de bas de page 1
  Superficie ensemencée Production Moyenne production
2014 2013 2014 2013 2004-2013
milliers d'hectares milliers de tonnes milliers de tonnes
Manitoba s.o s.o s.o s.o 0,3
Saskatchewan 147,7 109,3 138,6 117,3 128,5
Alberta 54,6 38,5 59,4 37,2 37,0
Ouest canadien 202,3 147,8 198,0 154,5 165,8