Rapport sur les dépenses annuelles de voyages, d'accueil et de conférences pour l’exercice financier de 2014-2015

Conformément à la Directive sur les dépenses de voyages, d'accueil, de conférences et d'événements du Conseil du Trésor, le présent rapport présente l’intégralité des dépenses annuelles consacrées par la Commission canadienne des grains (CCG) aux déplacements, aux activités d’accueil et aux conférences pour l'exercice ayant pris fin le 31 mars 2015. Il donne également une explication des écarts par rapport à l’exercice précédent dans chacune de ces catégories.

Ces renseignements sont mis à jour annuellement et ne contiennent aucun renseignement protégé en vertu de la Loi sur l'accès à l'information ou de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

Les dépenses de voyages, d'accueil et de conférences engagées par les ministères et organismes fédéraux sont liées aux activités qui appuient le mandat du ministère ou de l’organisme ainsi que les priorités du gouvernement.

La Commission canadienne des grains administre les dispositions de la Loi sur les grains du Canada. Aux termes de cette loi, la Commission canadienne des grains a le mandat de fixer et de faire respecter, au profit des producteurs de grain, des normes de qualité pour le grain canadien et de régir la manutention des grains au pays afin d'en assurer la fiabilité sur les marchés intérieurs et étrangers. Afin de remplir son mandat de façon efficace et faire une différence pour les Canadiens, la Commission canadienne des grains cherche à atteindre un seul résultat stratégique : Les grains du Canada sont salubres, fiables et commercialisables, et les producteurs de grain canadiens sont dûment rémunérés pour les livraisons de grain aux compagnies céréalières agréées. La Commission canadienne des grains compte cinq programmes, et chacun contribue à cet unique résultat stratégique. Ces programmes sont : le programme d'assurance-qualité, le programme d'assurance-quantité, le programme de recherches sur la qualité des grains, le programme de protection des producteurs et les services internes. De plus amples renseignements sur les programmes et activités de la Commission canadienne des grains se trouvent dans le Rapport sur les plans et les priorités et dans le Rapport ministériel sur le rendement de la Commission canadienne des grains.

Dépenses annuelles relatives aux voyages, à l'accueil et aux conférences de la Commission canadienne des grains
Catégorie de dépenses Dépenses pour l'exercice ayant pris fin le 31 mars 2014 Dépenses pour l'exercice précédent ayant pris fin le 31 mars 2013 Écart
(en milliers de dollars)
Voyages – Fonctionnaires 1 822 $ 1 820 $ 2 $
Voyages – Non-fonctionnaires 148 $ 27 $ 121 $
Total – Voyages 1 970 $ 1 847 $ 123 $
Accueil 19 $ 27 $ (8 $)
Frais de conférences 16 $ 22 $ 4 $
Total 2 005 $ 1 886 $ 119 $
Voyages internationaux du ministre et de son personnel (également inclus dans les dépenses relatives aux voyages des non-fonctionnaires) - $ - $ - $

Les dépenses de voyages de la Commission canadienne des grains ont augmenté au cours de l’exercice 2014-2015, comparativement à l’exercice 2013-2014, principalement en raison de l’augmentation des dépenses liées à l’exécution du mandat à l’appui des missions d’évaluation des nouvelles récoltes de 2014-2015. Les missions d’évaluation des nouvelles récoltes font partie intégrante des relations que la Commission canadienne des grains entretient avec les utilisateurs finaux des cultures canadiennes. Ces missions permettent un échange bidirectionnel de renseignements sur les facteurs de qualité s’appliquant aux récoltes de la campagne agricole en cours, donnent l’occasion aux experts en la matière de la Commission canadienne des grains de répondre aux préoccupations visant la qualité à l’utilisation finale du grain canadien, et offrent à la CCG des possibilités d’échanger de l’information sur ses programmes et services avec les clients. En outre, les missions permettent à la Commission canadienne des grains d’établir et d’entretenir des relations de gouvernement à gouvernement dans le cadre desquelles la Commission canadienne des grains est l’« autorité compétente » du Canada et joue un rôle clé dans la résolution des problèmes d’accès aux marchés. Comme l'industrie céréalière continue d'évoluer, une nouvelle approche « Équipe Canada » a été adoptée pour les missions d'évaluation des nouvelles récoltes de 2014-2015, chaque mission regroupant des représentants de la Commission canadienne des grains, de l'Institut internationale du Canada pour le grain (IICG), de Cereals Canada, ainsi que de l'industrie et des organisations de producteurs. Par conséquent, les investissements de la Commission canadienne des grains dans les missions d'évaluation des nouvelles récoltes ainsi que les dépenses de voyages connexes ont augmenté. Au cours de 2014-2015, des experts en la matière de la Commission canadienne des grains ont participé à des missions d'évaluation des nouvelles récoltes en Asie, en Europe, en Amérique du Sud, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.