Évaluation du Programme d’échantillons de récolte - Profil du programme

Profil du programme

Contexte

L'enquête sur les récoltes a été mise en œuvre pour la première fois en 1927 dans le but de recueillir des données sur les différentes teneurs en protéines du blé roux de printemps de l'Ouest canadien de grade meunier. Au fil du temps, la portée de l'enquête a été élargie en vue d'inclure la collecte et l'évaluation de variétés de bléNote de bas de page 1 de l'Ouest et de l'Est, d'oléagineux (dont le canola, le lin, la moutarde, le SolinNote de bas de page 2 et le soya) et de légumineuses (dont les pois, les lentilles, les pois chiches et les haricots) de l'Ouest du Canada, de l'Ontario, du Québec et des Maritimes.

Traditionnellement, l'enquête sur les récoltes a employé différentes méthodes d'échantillonnage pour l'Ouest et l'Est du Canada.

Ouest du Canada

De 1927 à 1994, les échantillons provenaient des silos à grain de l'Ouest, et des échantillons supplémentaires étaient fournis par les bureaux de compagnies céréalières situés à Winnipeg et des bureaux d'inspection de la Commission canadienne des grains dans l'Ouest canadien. En réponse à la baisse du nombre de silos primaires, la méthode a été changée en 1994Note de bas de page 3. Entre 1995 et 2003, des échantillons de blé, de canola, de lin et d'orge provenaient directement des producteurs de l'Ouest avec l'aide de la Commission canadienne du blé, qui fournissait des renseignements sur les producteurs et les intentions d'ensemencement. Les producteurs étaient choisis à partir de la base de données de la Commission canadienne du blé en fonction des moyennes de cultures triennales de chaque région. L'adoption en 2003 de la Loi sur les renseignements personnels a empêché la Commission canadienne du blé de fournir les coordonnées des producteurs à la Commission canadienne des grains. Des cartes de consentement ont été envoyées à tous les producteurs ayant participé au Programme d'échantillons de récolte en 2002 et 2003 pour solliciter leur participation volontaire. Depuis 2004, les producteurs sont la source principale d'échantillons; des échantillons supplémentaires sont obtenus à partir du broyage (canola et lin), des transformateurs (légumineuses et moutarde), des associations de producteurs et des silos.

Est du Canada

Au cours des années 1980, le Programme d'échantillons de récolte a été élargi pour inclure les grains de l'Est canadien. Aux fins de l'enquête, la frontière entre le au Programme d'échantillons de récolte de l'Est et celui de l'Ouest a été établie à Thunder Bay en OntarioNote de bas de page 4. À la fin des années 1980 et dans les années 1990, des échantillons provenant de l'Est du Canada ont été recueillis et classés par le personnel du bureau de la Commission canadienne des grains à Chatham, et des échantillons individuels ou composites ont été envoyés au siège de la Commission canadienne des grains à Winnipeg pour une analyse plus poussée. De 2007 à 2009, Weather Innovations a été engagé par la Commission du blé de l'Ontario pour recueillir des échantillons à des fins d'analyse par le Laboratoire de recherches sur les grains de la Commission canadienne des grains. En 2010, la responsabilité de la collecte d'échantillons a été transférée aux Grain Farmers of Ontario, qui se sont approvisionnés en échantillons auprès des silos de l'Est canadien. Depuis 2009, des échantillons ont également été demandés directement aux producteurs de grains de l'Est du Canada, et des échantillons supplémentaires continuent d'être obtenus des Grain Farmers of Ontario, des commissions provinciales des grains, des transformateurs et des associations.

Aperçu du programme

Objectif et bénéficiaires du programme

Le but premier du Programme d'échantillons de récolte est de fournir de l'information à la Commission canadienne des grains sur la transformation intrinsèque des grains canadiens récoltés au cours d'une année donnée, ainsi que sur leur qualité à l'utilisation finale. L'information sert à optimiser la gestion du système d'assurance de la qualité en mesurant l'efficacité du système de classement des grains ainsi que la variabilité annuelle de la transformation et de la qualité à l'utilisation finale des grades de grains. Tel qu'il est indiqué dans le tableau ci-après, l'utilisation accrue de matériel d'échantillon par la Commission canadienne des grains, et les rapports annuels sur la qualité des récoltes qui en ont résulté ainsi que l'information accessible aux intervenants externes, se sont traduits par un nombre grandissant d'objectifs et de bénéficiaires pour le programme.

Tableau 4.1 : Objectifs et bénéficiaires du programme d’échantillons de récolte
Objectif Bénéficiaires
1. Fournir un aperçu de la transformation intrinsèque des grains récoltés lors de chaque campagne agricole, ainsi que de leur qualité à l’utilisation finale Programme d’assurance de la qualité (division des Services à l’industrie)
2. Obtenir des échantillons divers et purs de grains canadiens pour préparer les normes visuelles de classement Programme d'assurance de la qualité (division des Services à l'industrie)
3. Obtenir des échantillons divers et purs de grains canadiens pour faire des recherches et un suivi au sujet de l’occurrence géographique des facteurs de classement des grains, évaluer les grades expérimentaux et soutenir d’autres projets de recherche spéciaux Programme de recherches sur la qualité des grains (Laboratoire de recherches sur les grains)
4. Fournir de l’information objective sur les grades non officiels et sur la qualité afin d’aider à protéger les producteurs et à commercialiser les grains canadiens de manière efficace Producteurs
5. Fournir un indicateur objectif et indépendant des facteurs de classement prédominants et des répartitions de classement prévues afin de soutenir la commercialisation des grains canadiens Producteurs, marchands, négociants, acheteurs nationaux et internationaux, associations de producteurs et de l’industrie, transformateurs et manutentionnaires

Gouvernance du programme

À l'heure actuelle, le Programme d'échantillons de récolte fait partie des nombreux programmes et activités inclus dans le sous-programme 1.4.3 Programmes de soutien des producteurs, sous le programme 1.4 Programme de protection des producteurs.Note de bas de page 5 La Commission canadienne des grains procède actuellement à des révisions de son architecture des activités de programme, lesquelles se traduiront par un regroupement des quatre volets distincts de programmes en deux volets, après quoi le Programme d'échantillons de récolte sera classé comme un sous-programme du programme d'assurance de la qualité. Comme le Programme d'échantillons de récolte ne compte pas de personnel permanent ni de budget fixe, il n'est pas suffisamment important pour être considéré comme un programme indépendant.

Le Programme d'échantillons de récolte est géré par le Laboratoire de recherches sur les grains dans le cadre du programme de recherches sur la qualité des grains. Le directeur du Laboratoire de recherches sur les grains est directement responsable du Programme d'échantillons de récolte, et le chimiste principal des Services analytiques agit à titre de gestionnaire de programme. Pendant environ deux mois chaque année, les techniciens du Laboratoire de recherches sur les grains effectuent les activités de base liées à la collecte dont la gestion de la base de données des producteurs, la sollicitation et la collecte d'échantillons de grains, la préparation des échantillons composites et la communication des résultats aux producteurs. Du personnel supplémentaire est embauché pour une période déterminée de deux à trois semaines pour aider à la préparation et la mise à la poste des trousses d'échantillonnage aux producteurs participants.

D'autres divisions de la Commission canadienne des grains participent également au Programme d'échantillons de récolte. La division des Services à l'industrie, qui gère les programmes d'assurance de la qualité et de la quantité et qui fournit des inspecteurs pour classer et analyser les échantillons. Le personnel responsable des Services internes, qui englobent la gestion et la surveillance, les services de communication, les services de gestion financière et les services de technologie de l'information, offre une expertise en matière de communication et divers services, notamment :

  • présentation des enveloppes de grain et du matériel de la trousse,
  • publicité, communiqués de presse et mise à jour de pages Web;
  • services de technologie de l'information nécessaires pour maintenir et actualiser les systèmes du programme;
  • soutien financier à l'égard des prévisions, du budget et du suivi des dépenses relatives au programme.

Activités de programme

Les activités de base du Programme d'échantillons de récolte comprennent la collecte et l'analyse annuelles des échantillons de grains et de leur composition par classe et/ou grade. Les activités du programme débutent généralement par la planification en mars et se terminent par la publication des résultats finaux en novembre. Les résultats sont transmis aux acheteurs et transformateurs éventuels par des représentants de la Commission canadienne des grains lors des missions consacrées aux nouvelles récoltes qui ont lieu en novembre et en décembre, au Canada et à l'étranger.

Collecte d'échantillons de grains

Les échantillons proviennent de producteurs qui se sont volontairement inscrits pour participer au programme. En ce qui concerne certains grains, des échantillons supplémentaires sont obtenus auprès d'entreprises de manutention du grain, d'associations de producteurs et de la division des Services à l'industrie afin d'assurer un volume suffisant pour la préparation d'échantillons composites. Pour solliciter les échantillons, le personnel de la Commission canadienne des grains élabore et maintient une base de données de producteurs consentants. Chaque année avant la récolte, le Laboratoire de recherches sur les grains et le personnel temporaire mettent à la poste environ 8 000 trousses comprenant jusqu'à un maximum de 8 enveloppes préaffranchies par producteur inscrit. La préparation des trousses se déroule de mai à juillet, et celles-ci sont envoyées aux producteurs en août. Les producteurs (et d'autres sources) remplissent les enveloppes préaffranchies et retournent les échantillons au Laboratoire de recherches sur les grains de la Commission canadienne des grains à Winnipeg avant la date d'échéance qui est le 1er novembre. La représentativité des échantillons par zone de récolte est surveillée et des échantillons additionnels sont demandés s'il y a lieu.

Analyse des échantillons et préparation des composites

Entre la fin août et le 1er novembre, les échantillons sont reçus, triés par grain et par classe, nettoyés et envoyés au sous-programme des normes de classement du programme d'assurance de la qualité pour analyse des facteurs de classement et du classement. La technologie de transmittance dans le proche infrarouge (Infratec Tecator) est utilisée pour mener l'analyse du grain entier. L'information relative au grade et à la qualité inclut :

  • la teneur en protéines des céréales et des légumineuses;
  • la teneur en huile, en protéines et en chlorophylle du canola;
  • la teneur en huile et en protéines et l'indice d'iode du lin;
  • la teneur en huile et en protéines de la moutarde et du soja.Note de bas de page 6

Le grade non officiel de chaque échantillon est transmis aux producteurs participants au moyen d'un compte personnel sur le site Web de la Commission canadienne des grains, ou par téléphone. Les échantillons composites sont ensuite préparés par zone de récolte pour les mêmes grade et classe selon la teneur en protéines. Des proportions sont prélevées de chaque bande protéique afin d'établir les groupements protéiniques (habituellement 13,5 et 14,5) qui sont envoyés à des fins d'analyse du blé complet, des moutures, de la cuisson au four et des nouilles dans le but de déterminer leur transformation intrinsèque et leur qualité à l'utilisation finale.Note de bas de page 7

Recherches supplémentaires et préparation de rapports sur la qualité des récoltes

Des échantillons individuels sont transmis aux divisions du programme de recherches sur la qualité des grains pour une analyse plus poussée et des projets de recherche spéciaux. Les résultats des analyses des échantillons composites sont préparés par les scientifiques et les gestionnaires du programme puis partagés sans frais avec les intervenants intéressés par l'entremise du site Web de la Commission canadienne des grains, de matériel de communication, de missions nationales et internationales consacrées aux cultures et de présentations menées par le personnel de la Commission canadienne des grains et d'autres intervenants. On trouvera à l'Annexe 2 une liste des paramètres de qualité utilisés dans les rapports de 2015 sur la qualité des récoltes.

Ressources du programme

Le programme ne dispose pas de ressources humaines ou financières fixes. À l'exception des employés embauchés pour une durée déterminée afin de préparer les trousses à envoyer, les ressources humaines sont partagées avec le Laboratoire de recherches sur les grains, la division des Services à l'industrie et le programme des Services internes. Au total, 750 000 dollars sont alloués chaque année à la réalisation du programme; cependant, les dépenses du programme fluctuent selon le nombre d'échantillons reçus, le nombre de secteurs d'intérêt spécial et les frais postaux. Une analyse plus détaillée des dépenses du programme est présentée à la section 5.6.

Modèle logique du programme

Le but d'un modèle logique est d'illustrer la conception d'un programme sous forme de séquence logique qui expose les relations de causalité prévues entre les activités du programme, les extrants et les résultats escomptés. Ce qui suit est une description de la séquence prévue des extrants et des résultats du Programme d'échantillons de récolte. Le modèle logique du Programme d'échantillons de récolte se trouve à l'Annexe 1.

Les extrants du programme incluent notamment :

  • Le grade non officiel et les évaluations de la qualité fournis aux producteurs participantsNote de bas de page 8
  • Les échantillons de grains et les données fournis au programme de recherches sur la qualité des grains et au programme d'assurance de la qualité
  • Les rapports annuels sur la qualité des récoltes mis à la disposition des intervenants intéressés sans frais

Dans l'immédiat, il est prévu que ces extrants se traduisent par les résultats suivants :

  • Connaissance accrue par les producteurs de la qualité de leurs grains
  • Sensibilisation accrue des acheteurs et des transformateurs au pays et à l'étranger envers la qualité des grains canadiens
  • Soutien matériel pour les activités et objectifs des programmes d'assurance de la qualité et de recherches sur la qualité des grains

Dans l'immédiat, il est prévu que le Programme d'échantillons de récolte contribue aux résultats suivants :

  • Amélioration de la capacité des producteurs à négocier le prix et le grade de leurs grains
  • Accroissement de la confiance des intervenants (y compris les acheteurs et transformateurs éventuels) à l'égard de la qualité, des facteurs de classement et des caractéristiques des grains canadiens
  • Information utile à l'industrie céréalière nationale pour la commercialisation des grains canadiens

À long terme, il est prévu que le Programme d'échantillons de récolte contribue à l'atteinte de l'ultime résultat stratégique de la Commission canadienne des grains, à savoir que « Les grains du Canada sont salubres, fiables et commercialisables, et les producteurs de grains canadiens sont dûment rémunérés pour les livraisons de grains aux entreprises céréalières agréées ».

Date de modification :