Commission canadienne des grains
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Mesure de la couleur et de la taille du grain d'orge pour prédire la qualité d'utilisation finale du malt



Résultats et discussion – Grade et couleur du grain

Les 68 échantillons d'orge qui ont par la suite été maltés (44 échantillons de concours et 24 échantillons portuaires composites) présentaient une gamme raisonnable de qualité et une bonne représentation de chacun des trois principaux grades d'orge brassicole de la Commission canadienne des grains, soit « extra spéciale », « extra » et « extra standard » (tableau 1). La présence de grains tachés et la présence de grains verts ont été les principaux facteurs de déclassement observés. Il a été préoccupant de constater que tous les échantillons d'orge « extra spéciale » étaient des échantillons de concours, peut-être parce que les échantillons portuaires avaient été mélangés. Les échantillons de concours ont donné des indices de germination significativement plus faibles que les échantillons portuaires, mais ils présentaient également des teneurs en protéines moins élevées (données non présentées). Par conséquent, il a fallu interpréter prudemment les différences observées entre les échantillons d'orge « extra spéciale » et ceux des autres grades. Les comparaisons entre orges « extra » et « extra standard » présentaient moins de problèmes, car ces grades étaient représentés dans les deux types d'échantillons.

Tableau 1. Répartition des 68 échantillons d'orge analysés, selon le grade d'orge brassicole de la Commission canadienne des grains et le type d'échantillon
Grade de la CCG Extra spéciale Extra Extra standard
Échantillons de concours 15 17 12
Échantillons portuaires 0 11 13
Total 15 28 25

Il n'y avait aucune différence significative entre les grades en ce qui a trait aux paramètres du grain mesurés : pourcentage de grains ventrus; teneur en protéines; énergie de germination; indice de germination (tableau 2). Cependant, en moyenne, les échantillons d'orge « extra spéciale » présentaient un indice de germination moins élevé que ceux des autres grades, sans doute parce qu'ils avaient été entreposés plus longtemps. Le pourcentage de grains ventrus tendait à être plus élevé, bien que de façon non significative, chez les échantillons d'orge « extra spéciale », suivis à cet égard des échantillons « extra », puis des échantillons « extra standard ».