Cucujide longicorne
Cryptolestes turcicus (Grouvelle)

Classification

Ravageur primaire; Insecte granivore
Ordre : Coléoptères
Famille : Laemophloeidés
Acronyme : CPU

Description

  • Les adultes sont de petite taille (1,5 à 2,0 mm), brun rougeâtre, de forme aplatie, avec de longues antennes monoliformes (composées d’articles en chapelet).
  • Les adultes ont la tête et le prothorax carénés (carène sublatérale).
  • Les larves sont allongées et aplaties et pourvues de pattes bien développées.
  • Elles sont blanches à jaune pâle, avec la capsule céphalique et les urogomphes foncés.
  • Elles se déplacent activement parmi le grain, dont elles dévorent l’albumen et le germe.

Espèces semblables

Produits infestés

  • Farine, grain endommagé
  • Résidus de grain, cacao, épices, fruits séchés, coprah

Signes d’infestation

  • Les dommages ne sont pas distinctifs, et il est difficile d’établir qu’ils ont été infligés par cette espèce.

Dommages

  • En général, le cucujide longicorne endommage uniquement le grain entreposé très humide.
  • Les larves et les adultes se nourrissent du germe et de l’albumen des grains.
  • Les infestations graves peuvent entraîner l’échauffement du grain et sa dégradation.
  • Le cucujide longicorne peut assurer la propagation de spores de champignons dans le grain.

Lutte

Répartition géographique

  • Le cucujide longicorne se rencontre en Europe, en Afrique du Nord, au Japon, dans certains pays d’Amérique du Sud et en Amérique du Nord.
  • Il est largement réparti au Canada.

Milieux de prédilection

  • Le cucujide longicorne peut survivre aux rigueurs des hivers canadiens dans des installations chauffées.
  • Il infeste principalement la machinerie des minoteries et des provenderies et, à l’occasion, les silos et les entrepôts.
  • Il a besoin d’une température et humidité relative élevées pour connaître un développement optimal, mais il tolère le froid.

Cycle vital

  • Le développement du cucujide longicorne est optimal si les larves ont accès à une source de champignons.
  • Les femelles déposent leurs œufs dans des anfractuosités ou les disséminent dans les denrées.
  • Les adultes sont incapables d’escalader des parois en verre.

Images

Sélectionnez une image pour voir une version plus grande.