Trogoderme des grains
Trogoderma granarium Everts

Classification

Ravageur primaire justiciable de quarantaine; Insecte granivore
Ordre : Coléoptères
Famille : Dermestidés
Acronyme : TGR

Espèces semblables

  • Autres espèces du genre Trogoderma

Produits infestés

  • Grains et oléagineuses, résidus de maltage, graines de légumes séchées

Signes d’infestation

  • L’accumulation d’exuvies larvaires dans les denrées est souvent le premier signe d’infestation décelé.

Dommages

  • Les jeunes larves se nourrissent de fragments de grains endommagés.
  • Les larves plus âgées s’attaquent à des grains entiers.
  • Les larves peuvent entraîner la destruction complète des denrées qu’elles infestent.

Lutte

Répartition géographique

  • Le trogoderme des grains n’est pas établi au Canada et y est réglementé à titre d’organisme de quarantaine.
  • Il prolifère sous des climats chauds et secs.

Cycle vital

  • Les femelles déposent leurs œufs parmi les denrées.
  • Les larves peuvent entrer et demeurer en diapause (état de dormance) jusqu’à 8 ans si les conditions ne sont pas propices à leur développement.
  • La diapause peut être induite par une exposition à des températures plus fraîches, la piètre qualité des sources de nourriture ou une faible densité des populations.
  • Les larves muent plusieurs fois, et la durée du cycle vital dépend des conditions auxquelles elles sont soumises.
  • Si les conditions sont favorables, le développement larvaire est plus rapide et le nombre de mues larvaires est moins élevé.
  • Les adultes ne volent pas et ne s’alimentent pas.
  • Le trogoderme des grains supplante les espèces plus communes susceptibles de lui livrer une compétition seulement dans le grain sec, celles-ci tolérant mois bien les faibles taux d’humidité.

Images

Sélectionnez une image pour voir une version plus grande.