Grand capucin du maïs
Prostephanus truncatus (Horn)

Classification

Ravageur primaire; Insecte granivore
Ordre : Coléoptères
Famille : Bostrichidés
Acronyme : PTR

Description

  • Les adultes sont noirs ou bruns, de forme cylindrique, avec la tête orientée vers le bas.
  • À l’âge adulte, cette espèce est légèrement plus grande (3 à 4 mm) que le petit perceur des céréales (Rhyzopertha dominica).
  • L’extrémité apicale des élytres est abruptement déclive, avec deux fortes carènes latérales déterminant des angles vifs.
  • Les larves sont pratiquement apodes et deviennent de moins en moins mobiles au fil de leur développement.

Espèces semblables

Produits infestés

  • Le grand capucin du maïs attaque principalement le maïs.
  • Il infeste également les plantes-racines séchées, le bambou, le rotin, le manioc, le blé, le sorgho et les patates douces séchées.
  • Il fore des galeries dans les graines de haricot à œil noir et d’autres espèces de haricots, les fèves de cacao et les grains de café et de riz, mais il ne se nourrit pas de ces denrées.

Signes d’infestation

  • La présence de nombreuses galeries dans les denrées est caractéristique.
  • Les graines sont criblées de trous bien visibles.
  • De fortes quantités de sciures de forage et de déjections ressemblant à de la farine s’accumulent parmi les denrées infestées.

Dommages

  • Les dommages sont distinctifs et importants.
  • Les adultes forent des galeries et des trous de forme irrégulière dans les denrées.
  • En s’alimentant, le grand capucin du maïs laisse derrière lui d’importantes accumulations de sciures de forage et de déjections ressemblant à de la farine.
  • L’alimentation et l’activité de forage des larves s’ajoutent aux dommages infligés par les adultes.

Lutte

Répartition géographique

  • Le grand capucin du maïs est largement réparti dans les régions tropicales, mais il n’est pas établi au Canada.

Milieux de prédilection

  • Le grand capucin du maïs tolère très bien la chaleur et prolifère dans le grain sec.
  • Il peut s’établir dans les installations d’entreposage de maïs en épi, et des infestations peuvent survenir avant la récolte.

Cycle vital

  • Les femelles déposent leurs œufs individuellement ou en grappes sur les denrées ou à proximité.
  • Les larves néonates s’enfoncent dans les grains ou se nourrissent de grains endommagés ou des sciures de forage et des déjections résultant de l’alimentation des adultes.
  • Plusieurs larves peuvent se développer dans un même grain.

Images

Sélectionnez une image pour voir une version plus grande.