Ptine velu
Ptinus villiger (Reitter)

Classification

Ravageur secondaire : Insecte granivore
Ordre : Coléoptères
Famille : Anobiidés
Acronyme : PTI

Description

  • Un examen des soies élytrales permet de départager cette espèce de ses congénères à l’âge adulte. Chez le P. villiger, les soies des interstries sont de longueur inégale, certaines des soies insérées sur les interstries 3, 5 et 7 étant environ deux fois plus longues que celles insérées sur les autres interstries.
  • Les larves sont vermiformes et blanches.

Espèces semblables

Produits infestés

  • Farine, semoule de maïs, flocons d’avoine, son, aliments pour animaux
  • Peut se nourrir à la surface du grain entreposé (blé et seigle)

Signes d’infestation

  • Présence de matières granuleuses agglutinées par des fils de soie
  • Dommages irréguliers (trous forés) dans l’albumen

Dommages

  • Les dommages sont causés par l’accumulation de fils de soie et de matières granuleuses.

Lutte

Répartition géographique

  • Le ptine velu se rencontre partout au Canada et est largement réparti dans le monde entier.
  • Il est l’un des ptines les plus communs au Canada.

Milieux de prédilection

  • Le ptine velu peut être un ravageur important des produits céréaliers, en particulier du grain humide.
  • Il peut également infester les aliments pour animaux dans les provinces des Prairies.
  • Il se rencontre principalement dans les minoteries, les greniers à céréales vides et les entrepôts contenant des stocks de farine ensachée.
  • Il s’introduit parfois dans les habitations.

Cycle vital

  • Les femelles déposent leurs œufs dans des craques et de fissures à proximité des denrées.
  • Les larves sont relativement grégaires et s’alimentent en groupes de 3 à 4 larves parmi plusieurs grains agglutinés ensemble.
  • Les larves se nymphosent dans un cocon fait de fils de soie.
  • Les adultes tolèrent les basses températures, volent bien et sont actifs sous une faible luminosité.

Images

Sélectionnez une image pour voir une version plus grande.