Pyrale méditerranéenne de la farine
Ephestia kuehniella Zeller

Classification

Ravageur secondaire : Insecte granivore
Ordre : Lepidoptera
Famille : Pyralidae
Acronyme : EKU

Description

  • Les adultes sont relativement grands et mesurent 20 à 25 mm d’envergure et 9 à 12 mm de longueur.
  • Les ailes antérieures sont grises avec quelques marques brunes et blanches.
  • Les palpes labiaux sont incurvés vers le haut
  • Les chenilles (nom donné aux larves de papillons) sont blanches à rosées et atteignent une longueur de 20 mm à maturité; la capsule céphalique est bien visible.
  • Elles présentent des taches foncées à la base de chaque soie.

Espèces semblables

Produits infestés

  • La pyrale méditerranéenne de la farine infeste principalement la farine de blé.
  • Elle infeste également le grain entreposé en vrac, mais seulement les couches superficielles.
  • Elle attaque de nombreuses autres denrées et peut se nourrir d’insectes morts.

Signes d’infestation

  • Dommages directement liés à l’alimentation des chenilles
  • Présence de nombreuses toiles de soie à la surface des denrées infestées

Dommages

  • Les dommages ne sont pas distinctifs.
  • Les dommages sont causés exclusivement par les chenilles, car les adultes ne s’alimentent pas.
  • Lorsqu’elles se nourrissent de grains entiers, les chenilles préfèrent le son et le germe.
  • Les chenilles peuvent produire des quantités de fils de soie considérables qui contaminent le grain.
  • Les fils de soie peuvent également entraver le fonctionnement des convoyeurs, des jambes et des vis à grain.
  • En causant de la condensation, les fils de soie peuvent créer des conditions d’humidité propices à la prolifération de moisissures toxigènes.

Lutte

Répartition géographique

  • La pyrale méditerranéenne de la farine se rencontre partout dans le monde mais n’est pas abondante dans les régions tropicales.
  • Elle n’est pas bien établie ou n’est peut-être pas du tout établie au Canada.

Milieux de prédilection

  • La pyrale méditerranéenne de la farine se rencontre dans les minoteries , les installations de transformation, les entrepôts et les habitations.
  • Elle peut survivre aux rigueurs des hivers canadiens dans des installations non chauffées.
  • Elle tolère mal les températures élevées (supérieures à 30 °C).

Cycle vital

  • Les adultes sont plus actifs à l’aube et au crépuscule et se reposent durant le jour.
  • Une fois leur développement achevé, les chenilles quittent leur source de nourriture et partent à la recherche d’un endroit propice pour se nymphoser.

Images

Sélectionnez une image pour voir une version plus grande.