Psoque

Classification

Ravageur secondaire : Scavengers
Acronyme : PSO

Diverses espèces, notamment :

  • Liposcelis bostrychophilus (Psocoptères : Liposcélididés)
  • Trogium pulsatorium (Psocoptères : Trogidés)
  • Autres familles : Lachesiilidés, Psyllipsocidés

Description

  • Les psoques sont d’assez petite taille; ils font 1 mm ou moins de longueur.
  • Le psoque commun peut atteindre une longueur de 2 mm, tout comme certains coléoptères qui infestent le grain entreposé.
  • Ils ont de très longues antennes minces come un fil, et leurs fémurs postérieurs sont élargis.
  • Leur corps est mou et souvent translucide; leur couleur va du noir au blanc.

Espèces semblables

  • Ils peuvent être confondus avec certaines espèces d’acariens prédateurs de plus grande taille.

Produits infestés

  • Produits animaux et végétaux, champignons
  • Grain entreposé, aliments emballés, colles, produits de papier, tissus

Signes d’infestation

  • Les infestations se développent dans le grain dont la teneur en eau est supérieure à 14 %.
  • Les psoques sont souvent associés à la présence de moisissures.

Dommages

  • Il est un ravageur secondaire du grain entreposé, et il n’endommage pas le grain sain.
  • Les dommages ne sont pas distinctifs.
  • Ils attaquent de préférence le germe des grains brisés, puis l’endosperme exposé des grains endommagés.
  • Dans les silos, les populations peuvent être suffisamment importantes pour couvrir les passerelles et les rendre glissantes.
  • Ils peuvent provoquer des allergies et des troubles respiratoires chez les personnes qui y sont sensibles.

Lutte

Milieux de prédilection

  • Ils préfèrent les milieux humides.
  • On les trouve dans les greniers à céréales, les silos, les habitations, les entrepôts, les installations de traitement et les musées.
  • On les associe au grain entreposé ayant une forte teneur en eau, et on les trouve en train de se nourrir à la surface de la masse de grain.

Répartition géographique

  • Ils sont présents partout au Canada et dans le monde entier.

Cycle vital

  • Le cycle évolutif consiste en une métamorphose incomplète. Les jeunes sont semblables aux adultes sur le plan morphologique.
  • Les adultes peuvent avoir des ailes ou non; les larves sont toujours dépourvues d’ailes.
  • Pour se reproduire, les adultes préfèrent des températures élevées et une forte humidité.
  • Généralement, les psoques ont besoin d’un taux d’humidité supérieur à 60 %.
  • Les femelles déposent leurs œufs aléatoirement sur la source de nourriture.

Images

Sélectionnez une image pour voir une version plus grande.