Grains de blé canadien gelée/stress par la chaleur (FRHTS)

Description

Le facteur gelée/stress par la chaleur est défini dans le chapitre sur le blé du Guide officiel du classement des grains comme des grains de blé qui sont boursouflés sous l’effet d’une exposition au gel ou à la chaleur persistante.

Photographies

Photo d'un échantillon de blé roux de printemps qui illustre les grains gelée/stress par la chaleur
Échantillon de blé roux de printemps atteint par la gelée ou le stress par la chaleur.
Photo d'un échantillon de blé dur ambré qui illustre les grains gelée/stress par la chaleur
Échantillon de blé dur ambré atteint par la gelée ou le stress par la chaleur.

Méthode d'évaluation

La gelée et le stress par la chaleur (FRHTS) sont déclarés dans notre système de classement sans distinguer le facteur, puisque ces facteurs sont visuellement indistinguables et ont les mêmes effets nuisibles sur la qualité.

La gelée et le stress par la chaleur est un facteur de classement visuel. La condition globale de l’échantillon est prise en considération et comparée à l’échantillon-type ou l’échantillon de référence.

Cause

Les dommages sont causés par l'exposition au gel ou à la chaleur persistante. La boursouflure peut être minime ou fortement accentuée selon la maturité du grain, la température à laquelle le grain est exposé et la durée de l'exposition.

Questions sur l'utilisation finale

Dans le blé, plus les dommages dus à la gelée sont importants, plus

  • la mouture du blé devient plus compliquée;
  • le rendement en farine baisse;
  • la teneur en cendres de la farine augmente;
  • la farine est plus foncée, ce qui risque d’être inacceptable sur le marché;
  • le volume du pain, son apparence, ainsi que la structure et la couleur de sa mie en souffrent.

De plus amples renseignements sur les dommagés causés par la gelée sont accessibles dans le document du Laboratoire de recherches sur les grains qui portent sur les facteurs alétrant l'aptitude tehnologique.

Date de modification :