Grains de blé canadien grains fusariés (FUS DMG)

Description

La fusariose est un facteur objectif de classement. La pluie favorise le développement de champignons comme la fusariose. Toutes les classes de blé ont des tolérances qui s'appliquent aux grains fusariés.

Photographies

Photo d’un échantillon de blé CWRS qui illustre les grains fusariés.
Le blé fusarié se caractérise par des grains minces ou échaudés d’apparence crayeuse, comme on peut le constater dans cet échantillon de blé roux de printemps de l’Ouest canadien.
Photo d’un grain fusarié sous loupe de blé CWRS.
Les grains fusariés ont une croissance fibreuse blanche ou rosâtre, comme on peut le constater dans cet échantillon de blé roux de printemps de l’Ouest canadien. La croissance ne peut être vue qu’au moyen d’une loupe.
Plusieurs tiges de blé d'un brun pâle. L'une des épis de blé dans l'encadrement a des grains roses.
Champ de blé qui témoigne de dommages causés par la fusariose. L'encadrement blanc met en évidence une épi de blé avec des grains roses, signe typique de dommages causés par la fusariose.

Cause

La fusariose qui se propage au Canada est causée par quatre espèces de champignons dont la plus importante est le Fusarium graminearum. Le F. graminearum est plus fréquemment trouvé dans les zones de sol noir. C'est également dans ces zones où il pleut le plus souvent. On s'inquiète des épidémies de la fusariose en raison des mycotoxines présentes dans le grain fusarié.

Date de modification :