Qualité du lin de l'Ouest canadien en 2023

Le présent rapport fournit des données sur la qualité des récoltes de lin de l'Ouest canadien cultivé en 2023. Les échantillons de lin ont été soumis au Programme d'échantillons de récolte de la Commission canadienne des grains par des producteurs et des compagnies céréalières. Les données sur la qualité sont compilées à partir des résultats des analyses effectuées au Laboratoire de recherches sur les grains.

ISSN 1700-2095

Sommaire

Les échantillons de lin de l’Ouest canadien de 2023 reçus dans le cadre du Programme d'échantillons de récolte affichent une teneur en huile et une teneur en protéines légèrement plus élevées et un indice d'iode plus élevé, comparativement aux échantillons de récolte de 2022.

Les tableaux 1 et 2 présentent les données sur la qualité des échantillons de lin brun de grade Graine de lin, Ouest canadien no 1 récolté en 2023. La teneur moyenne en huile est de 44,8 %, soit une valeur semblable à la moyenne de 2022 (44,7 %) et inférieure à la moyenne décennale (45,6 %). La teneur moyenne en protéines est de 24,5 %, une valeur semblable à la moyenne de 2022 (24,4 %) et supérieure à la moyenne décennale (22,9 %). L’indice d’iode moyen est de 189,3 unités, ce qui est supérieur à la moyenne enregistrée en 2022 (186,8 unités) et inférieur à la moyenne décennale (190,6 unités). Les résultats de la teneur en huile et de la teneur en protéines sont exprimés sur une base matière sèche.

Tableau 1  Données sur la qualité des échantillons de lin brun de grade Graine de lin, Ouest canadien no 1 récolté en 2023
Paramètres de qualité 2023 2022 Moyenne de 2013 à 2022
Nombre d’échantillons 107 174 s/oFootnote 1
Teneur en huileFootnote 2, % 44,8 44,7 45,6
Teneur en protéinesFootnote 3, % 24,5 24,4 22,9
Acides gras libres, % 0,3 0,3 0,2
Indice d’iode, unités dans l’huile 189,3 186,8 190,6
Tableau 2  Composition en acides gras (principaux) des échantillons de lin brun de grade Graine de lin, Ouest canadien no 1 récolté en 2023
Acides grasFootnote 4, % dans l’huile 2023 2022 Moyenne de 2013 à 2022
Acide palmitique (C16:0) 5,0 5,2 5,1
Acide stéarique (C18:0) 3,4 3,6 3,5
Acide oléique (C18:1) 19,2 20,0 18,6
Acide linoléique (C18:2) 15,4 15,4 15,2
Acide alpha-linolénique (C18:3) 55,8 54,6 56,6
Figure 1  Régions productrices de lin traditionnelles dans les provinces des Prairies du Canada
carte les provinces des Prairies du Canada

Conditions d’ensemencement et de croissance

Environ 62 % des cultures de lin avaient été ensemencées à la mi-mai au Manitoba, ce qui est inférieur à la moyenne quinquennale, établie à 81 %. L'ensemencement était en grande partie terminé à la deuxième semaine de juin. Les précipitations variables tout au long de la saison de croissance dans certaines régions ont contribué à améliorer les rendements, mais les cultures ont connu des difficultés dans les régions où les précipitations ont été minimes et les températures élevées. La majeure partie des cultures de lin avaient été récoltées à la fin du mois d'octobre.

En Saskatchewan, une fonte des neiges tardive et des températures fraîches ont retardé une bonne partie des travaux d’ensemencement. À la mi-mai, seulement 38 % des cultures de lin avaient été ensemencées, ce qui est inférieur à la moyenne quinquennale, établie à 53 %. L’ensemencement était presque terminé dès la première semaine de juin. Les précipitations ont été irrégulières tout au long de la saison de croissance, ce qui a eu une incidence considérable sur les rendements. Certaines régions ont reçu des précipitations suffisantes, tandis que dans d'autres régions, les cultures ont été confrontées au stress thermique et à la sécheresse. À la mi-octobre, 92 % des cultures de lin avaient été récoltées.

Les températures anormalement chaudes du mois de mai ont favorisé l'avancement des travaux d’ensemencement en Alberta. À la mi-mai, 55 % des cultures de lin avaient été ensemencées, soit seulement 3 % de moins que la moyenne quinquennale. Les précipitations très attendues de juillet ont augmenté l'humidité du sol et amélioré les rendements dans la plupart des régions. Un automne chaud a permis d’effectuer les récoltes sans aucun retard. La majorité des cultures de lin avaient été récoltées dès la deuxième semaine d’octobre.

Sources :

Production et répartition des grades

Les agriculteurs de l'Ouest canadien ont ensemencé 246 200 hectares (ha) en lin en 2023 (tableau 3), soit une superficie inférieure à celle de 2022 (314 400 ha). On estime le rendement de lin en 2023 à 1 144 kilogrammes l’hectare (kg/ha). La production de lin a atteint 272 200 tonnes métriques (tm), ce qui constitue une baisse par rapport à la production enregistrée en 2022 (472 600 tm). La production moyenne de lin a atteint 26 500 tm au Manitoba (41 700 en 2022), 223 800 tm en Saskatchewan (347 700 en 2022), et 21 900 tm en Alberta (83 200 en 2022).

Des inspecteurs des grains de la Commission canadienne des grains ont classé les échantillons de lin conformément au Guide officiel du classement des grains. En 2023, 89 % des échantillons de lin de l’Ouest canadien ont obtenu le grade no 1, 2 % le grade no 2, et le reste des échantillons (7 %) ont obtenu le grade no 3.

Le nombre d’échantillons reçus de chaque province ne reflète pas nécessairement de manière fidèle la production ou la répartition des grades. Le nombre d’échantillons était toutefois suffisant pour produire de bonnes données qualitatives pour chaque province, et les échantillons reçus concordaient avec les tendances provinciales relatives à la production enregistrées antérieurement.

Tableau 3  Superficie ensemencée et production de lin dans l’Ouest canadien en 2023Footnote 1
Lieu Superficie ensemencée
(milliers d’hectares)
Production
(milliers de tonnes métriques)
Production moyenne
(milliers de tonnes métriques)
2023 2022 2023 2022 De 2013 à 2022
Manitoba 17,4 20,7 26,5 41,7 52,1
Saskatchewan 209,8 241,7 223,8 347,7 480,9
Alberta 19,0 52,0 21,9 83,2 74,2
Ouest canadien 246,2 314,4 272,2 472,6 607,2
Tableau 3 Notes
Tableau 3 Note 1

Source : Statistique Canada.
Estimation de la superficie, du rendement, de la production, du prix moyen à la ferme et de la valeur totale à la ferme des principales grandes cultures, en unités métriques et impériales.

Retour à la référence de la note de bas de page 1 referrer

Échantillons de récolte

Les échantillons de lin reçus dans le cadre du Programme d’échantillons de récolte ont été nettoyés de leurs impuretés avant les analyses. Les échantillons individuels ont été analysés pour en déterminer la teneur en huile, la teneur en protéines et l’indice d’iode au moyen d’un spectromètre à balayage dans le proche infrarouge de modèle NIRSystems 6500, de Foss. L’étalonnage et la contre-vérification de l’étalonnage de l’appareil ont été effectués conformément aux méthodes de référence pertinentes. Des échantillons composites ont été utilisés pour effectuer des analyses plus précises et détaillées des acides gras libres et de la composition en acides gras. Un échantillon composite de lin brun et un échantillon composite de lin jaune ont été préparés en regroupant les échantillons de grade no 1 de chaque province.

Le rapport sur la récolte de 2023 porte sur 107 échantillons de lin brun, contre 174 en 2022. Le Manitoba a fourni 13 échantillons de lin brun de grade no 1, la Saskatchewan en a fourni 77, et l’Alberta 17.

En 2023, on a reçu 8 échantillons de lin jaune dans le cadre du Programme d’échantillons de récolte. Les 8 échantillons de lin jaune ont obtenu le grade no 1. Les teneurs en huile et en protéines du lin jaune sont de 45,6 % et de 25,3 %, respectivement. L’échantillon composite de lin jaune de 2023 affiche une teneur moyenne en acides gras libres de 0,23 %, une teneur moyenne en acide alpha-linolénique (C18:3) de 61,1 %, et un indice d’iode de 197,8 unités.

Données qualitatives selon la province

Les tableaux 4 et 5 fournissent des précisions sur la qualité du lin brun de l'Ouest canadien de grade no 1 cultivé en 2023.

Les graines de lin sont une importante source d’huile. L’acide alpha-linolénique, un acide gras oméga-3 présent dans les graines de lin, peut jouer un rôle dans le maintien d’une bonne santé chez les humains et les animaux. C’est la principale raison pour laquelle on constate une utilisation accrue de graines de lin entières et moulues dans les céréales et les produits de boulangerie. Le lin est également ajouté aux aliments pour animaux comme source d’huile et de protéines. Par exemple, lorsqu’il est ajouté à ceux des poules pondeuses, les poules produisent des œufs à teneur élevée en acide gras oméga-3.

L’indice d’iode est une mesure de l’insaturation générale des huiles, et il est calculé à partir de la composition en acides gras. Les huiles qui ont un indice d’iode plus élevé (qui sont plus insaturées) se polymérisent plus rapidement dans l’air. Dans le lin, l’indice d’iode est directement lié à la quantité d’acide alpha-linolénique dans l’huile. L’acide alpha-linolénique est l’un des facteurs de qualité les plus importants pour les usages industriels de l’huile de lin, car il est à l’origine de l’essentiel de ses propriétés siccatives.

Tableau 4  Données sur la qualité du lin brun de grade Graine de lin, Ouest canadien no 1 récolté en 2023
Lieu Nombre d’échantillons Teneur en huileFootnote 2, % Teneur en protéinesFootnote 3, % Indice d’iode, unités
Moy. Min. Max. Moy. Min. Max. Moy. Min. Max.
Ouest canadien 107 44,8 41,5 48,1 24,5 19,9 29,3 190,9 178,7 201,4
Manitoba 13 44,6 42,1 48,1 24,3 20,2 26,5 192,4 187,4 198,6
Saskatchewan 77 44,9 41,5 47,4 24,6 20,7 29,3 188,8 178,7 201,4
Alberta 17 44,6 41,6 47,4 24,6 19,9 29,3 189,4 178,7 198,1
Tableau 5  Composition en acides gras et teneur en acides gras libres du lin brun de grade Graine de lin, Ouest canadien no 1 récolté en 2023
Lieu Nombre d’échantillons Composition en acides grasFootnote 5, % Teneur en acides gras libres, %
C16:0 C18:0 C18:1 C18:2 C18:3
Ouest canadien 107 5,0 3,4 19,2 15,4 55,8 0,3
Manitoba 13 4,8 3,1 18,8 14,0 58,0 0,8
Saskatchewan 77 5,0 3,5 19,4 15,6 55,4 0,2
Alberta 17 5,0 3,6 19,0 15,5 55,8 0,2

Teneur en huile

En 2023, la teneur moyenne en huile du lin brun classé no 1 est de 44,8 %, soit une valeur semblable à la moyenne observée en 2022 (44,7 %) et inférieure à la moyenne décennale, établie à 45,6 % (figure 2). La teneur moyenne en huile des échantillons provenant du Manitoba (44,6 %) est semblable à celle des échantillons provenant de la Saskatchewan (44,9 %) et de l’Alberta (44,6 %; tableau 4). La teneur moyenne en huile du lin brun de grade no 1 de l’Ouest canadien varie de 41,8 % à 48,1 % (tableau 4).

Figure 2  Teneur en huile (%, base sèche) des échantillons de lin brun de grade Graine de lin, Ouest canadien no 1, de 2009 à 2023
Les données de la figure suivent.
Données du graphique
Teneur en huile (%, base sèche)
Année Moyenne
2009 46,1
2010 44,9
2011 45,9
2012 45,1
2013 45,9
2014 45,6
2015 45,7
2016 45,6
2017 46,1
2018 45,7
2019 46,7
2020 45,6
2021 44,3
2022 44,7
2023 44,8
De 2013 à 2022 45,6%

Teneur en protéines

En 2023, la teneur moyenne en protéines du lin brun classé no 1 est de 24,5 %, soit une valeur semblable à la moyenne de 2022 (24,4 %) et supérieure à la moyenne décennale, établie à 22,9 % (figure 3). La teneur moyenne en protéines des échantillons provenant du Manitoba (24,3 %) est semblable à celles des échantillons provenant de la Saskatchewan (24,6 %) et de l’Alberta (24,6 %). La teneur moyenne en protéines du lin brun de grade no 1 de l’Ouest canadien varie de 19,9 % à 29,3 % (tableau 4).

Figure 3  Teneur en protéines (%, base sèche) des échantillons de lin brun de grade Graine de lin, Ouest canadien no 1, de 2009 à 2023
Les données de la figure suivent.
Données du graphique
Teneur en protéines (%, base sèche)
Année Moyenne
2009 22,0
2010 21,1
2011 21,9
2012 22,8
2013 21,1
2014 21,1
2015 22,5
2016 21,9
2017 23,2
2018 23,1
2019 22,6
2020 23,0
2021 26,4
2022 24,4
2023 24,5
De 2013 à 2022 23,1

Teneur en acides gras libres

En 2023, la teneur moyenne en acides gras libres du lin brun classé no 1 est de 0,3 %, ce qui est semblable à la moyenne de 0,3 % enregistrée en 2022 et à la moyenne décennale, établie à 0,2 % (figure 4). La teneur moyenne en acides gras libres des échantillons provenant du Manitoba (0,8 %) est supérieure à celles des échantillons provenant de l’Alberta (0,2 %) et de la Saskatchewan (0,2 %; tableau 5).

Figure 4  Teneur en acides gras libres (% dans l’huile) des échantillons de lin brun de grade Graine de lin, Ouest canadien no 1, de 2009 à 2023
Les données de la figure suivent.
Données du graphique
Teneur en acides gras libres (% dans l’huile)
Année Moyenne
2009 0,15
2010 0,20
2011 0,20
2012 0,20
2013 0,13
2014 0,16
2015 0,19
2016 0,19
2017 0,18
2018 0,15
2019 0,19
2020 0,16
2021 0,24
2022 0,27
2023 0,29
De 2013 à 2022 0,20

Composition en acides gras

En 2023, la teneur moyenne en acide alpha-linolénique (C18:3) du lin brun classé no 1 est de 55,8 %, une valeur légèrement supérieure à la moyenne enregistrée en 2022 (54,6 %), mais inférieure à la moyenne décennale, établie à 56,8 % (figure 5). Les échantillons du Manitoba, de la Saskatchewan et de l’Alberta affichent une teneur moyenne en acide alpha-linolénique (C18:3) de 58,0 %, 55,4 % et 55,8 %, respectivement.

L’indice d’iode moyen du lin brun classé no 1 est de 189,3 unités en 2023, soit une valeur légèrement supérieure à celle de 2022 (186,8 unités), mais inférieure à la moyenne décennale, établie à 190,6 unités (figure 6).

Figure 5  Teneur en acide alpha-linolénique (% dans l’huile) des échantillons de lin brun de grade Graine de lin, Ouest canadien no 1, de 2009 à 2023
Les données de la figure suivent.
Données du graphique
Teneur en acide alpha-linolénique (% dans l’huile)
Année Moyenne
2009 58,0
2010 58,8
2011 57,6
2012 56,8
2013 56,0
2014 57,9
2015 57,2
2016 57,8
2017 57,7
2018 55,9
2019 58,8
2020 55,8
2021 54,1
2022 54,6
2023 55,8
De 2013 à 2022 56,6
Figure 6  Indice d’iode (unités) des échantillons de lin brun de grade Graine de lin, Ouest canadien no 1, de 2009 à 2023
Les données de la figure suivent.
Données du graphique
Indice d’iode (unités)
Année Moyenne
2009 193,4
2010 194,6
2011 192,5
2012 190,7
2013 189,9
2014 192,9
2015 191,5
2016 192,2
2017 192,5
2018 189,7
2019 194,9
2020 189,0
2021 186,3
2022 186,8
2023 189,3
De 2013 à 2022 190,5
Date de modification :